Michel Fourniret, hospitalisé depuis le 20 novembre, a quitté le service réanimation de l'hôpital Henri Mondor de Créteil

Le tueur en série, âgé de 78 ans, avait été admis pour des problèmes cardiaques. Il avait été retrouvé au sol après avoir fait un malaise dans sa cellule de la prison de Fresnes, le 20 novembre dernier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Michel Fourniret photographié le 28 octobre 2020, lors de son arrivée à la reconstitution, à Charleville-Mézières (Ardennes).
 (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Michel Fourniret a quitté le service de réanimation du centre hospitalier Henri Mondor de Créteil pour être transféré vendredi 4 décembre à l'unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI) de Paris, a appris franceinfo de source proche du dossier.

Le 20 novembre dernier, le tueur en série âgé de 78 ans avait été retrouvé au sol dans sa cellule de la prison de Fresnes. Il avait été admis en réanimation à Créteil à cause de problèmes cardiaques.

Condamné à perpétuité

Michel Fourniret a été condamné à la perpétuité incompressible en 2008 pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, et a avoué en 2018 avoir tué deux autres jeunes femmes dans l’Yonne.

En novembre 2019, il a été mis en examen pour la mort d’Estelle Mouzin, qu’il a avoué avoir tuée. Son ex-femme, Monique Olivier, a été mise en examen pour complicité dans cette même affaire. Fin octobre 2020, Michel Fourniret avait été emmené dans les Ardennes dans l’espoir qu’il dise où se trouve le corps d’Estelle Mouzin. Selon les informations de franceinfo, le tueur en série a donné un lieu précis et la juge d'instruction Sabine Kheris, chargée des investigations, a prévu d'entamer des fouilles lundi 7 décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.