Cet article date de plus de quatre ans.

Une expertise confirme la thèse de la mort par asphyxie d'Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise

Yassine Bouzrou a affirmé, mardi soir sur franceinfo, qu'une expertise confirme la thèse de la mort par asphyxie d'Adama Traoré en juillet 2016, contrairement à ce qu'avait affirmé le procureur de Pontoise (Val-d'Oise).

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Assa Traoré lors d'une manifestation gare du nord à Paris, en juillet 2016 après que la justice a rejeté la demande de la famille Traoré pour une troisième autopsie d'Adama Traoré. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Une expertise confirme la thèse de la mort par asphyxie d'Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, en juillet 2016, a indiqué, mardi 4 juillet à franceinfo, l'avocat de la famille du jeune homme, Yassine Bouzrou, confirmant une information du journal Le Parisien.

Nouvelle expertise sur la mort d'Adama Traoré : la famille se dit "soulagée" selon leur avocat

Ses proches dénoncent depuis le début de l'affaire une bavure policière. Yves Jannier, le procureur de Pontoise (Val-d'Oise) en poste à l'époque des faits, affirmait alors que le jeune homme souffrait d'une "infection très grave". Yassine Bouzrou a affirmé que "l'expertise écarte définitivement la thèse développée par l'ancien procureur de Pontoise, qui a été muté depuis, qui affirmait que le décès résultat d'une infection grave des différents organes d'Adama Traoré".

La thèse de la famille confirmée, selon leur avocat

Pour Me Bouzrou, "cela confirme la thèse soutenue par la famille Traoré selon laquelle le décès d'Adama Traoré résulterait de violences volontaires consécutives à une compression thoraciqueIl s'agit d'une expertise très importante qui va clairement à l'encontre des déclarations faites par les autorités de Pontoise et mettent en cause les gendarmes de Beaumont-sur-Oise. Aujourd'hui, il est évident qu'il y a des indices graves ou concordants laissant présumer que les gendarmes ont commis une infraction de violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner."

"Il s'agit d'une expertise très importante qui va clairement à l'encontre des déclarations faites par les autorités de Pontoise", Yassine Bouzrou
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Adama Traoré

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.