Un jeune homme meurt noyé dans le Morbihan après un défi Facebook "A l'eau ou au resto"

Agé de 19 ans, il a plongé dans la Vilaine, jeudi à Béganne, avec son vélo accroché au pied. Il participait à un défi Facebook "A l’eau ou au resto".

Un jeune homme est mort noyé, le 12 juin 2014, sur les bords de la Vilaine dans le port de Foleux, à Béganne (Morbihan).
Un jeune homme est mort noyé, le 12 juin 2014, sur les bords de la Vilaine dans le port de Foleux, à Béganne (Morbihan). (CAMILLE MOIRENCE / HEMIS.FR / AFP)

Il participait au défi Facebook "A l'eau ou au resto", dont l'objectif est de se jeter à l'eau et de filmer l'exploit. Agé de 19 ans, un jeune est mort noyé jeudi 12 juin vers 19 heures à Béganne (Morbihan), rapporte France 3 BretagneL'accident a eu lieu dans le port de Foleux, sur les bords de la Vilaine, dont la profondeur atteint par endroits six mètres.

Que s'est-il passé ?

Selon les gendarmes, cités par la chaîne, le jeune homme s'était attaché la cheville à son vélo et a coulé. Un deuxième l'a imité, mais sans s'attacher, et a pu regagner la rive rapidement, tandis qu'un troisième filmait la scène. Déployés sur les lieux, les secours, pompiers et gendarmes, ne sont pas parvenus à sauver la victime, dont le corps a été retrouvé sans vie dans la soirée. Le jeune homme devrait entrer à l'école de gendarmerie lundi prochain, précise France 3 Bretagne.

Quelles suites pour l'enquête ?

Les deux amis de la victime, celui qui a également plongé et celui qui filmait, sont en état de choc mais ont pu être entendus. Une enquête en flagrance est en cours mais il n'est pas certain qu'elle ait des suites pénales, selon le parquet.

"La vidéo et les témoignages sont très clairs, la victime s'est mise en danger elle-même et était apparemment parfaitement consciente de ce qu'elle faisait. Il n'y a pas non plus eu de non-assistance à personne en danger", a indiqué  Igor Souchu, substitut du procureur de Vannes. Il évoque "un jeu dramatique et complètement stupide".

Pourquoi se sont-ils jetés à l'eau ?

 Ces défis Facebook "A l'eau ou un resto" consistent à publier une vidéo de soi se jetant dans l'eau et à demander à plusieurs de ses amis de faire de même... ou de payer un restaurant. Depuis plusieurs jours, ils se multiplient sur le réseau social.

Début juin, un jeune homme s'était grièvement blessé après avoir plongé la tête la première dans une trop faible quantité d'eau à Wimereux (Pas-de-Calais). La multiplication de ces défis inquiète les autorités, mais aucun mort n'avait semble-t-il été enregistré jusqu'à ce jour.