Cet article date de plus de six ans.

Ille-et-Vilaine : un TGV heurte un tracteur, soirée chaotique pour plusieurs centaines de voyageurs

Les trains ont eu jusqu'à quatre heures de retard dans la nuit de dimanche à lundi. Ils circulent à nouveau ce lundi matin, mais sur une seule voie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La gare Montparnasse de Paris, le 3 juillet 2015, lors des premiers départs en vacances de l'été. (JOEL SAGET / AFP)

Le trafic SNCF a été très perturbé dimanche 2 août au soir dans le nord-ouest de la France, après qu'un TGV a heurté un tracteur entre Rennes (Ille-et-Vilaine) et Laval (Mayenne). Deux personnes ont été légèrement blessées, et des retards d'environ quatre heures étaient annoncés à l'arrivée, à la gare Montparnasse à Paris. Lundi matin, les trains circulent à nouveau, mais sur une seule voie.

"Le TGV 8729/8089 a heurté un tracteur. Deux blessés légers. Une dizaine de TGV détournés ce soir par Nantes", a annoncé la SNCF sur son compte Twitter en début de soirée, alors que s'achevait l'un des week-ends les plus chargés de l'été en matière de transports, avec le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoutiens.

Le plan Pégase activé à Montparnasse

Une double rame TGV se dirigeant vers Rennes est entrée en collision avec un tracteur tombé sur la voie, sans son conducteur, apparemment en raison d'un problème technique, à Noyal-sur-Vilaine (Ile-et-Vilaine). Deux personnes ont été légèrement blessées, le conducteur du TGV et une passagère, a indiqué la SNCF.

Sur son site internet, la SNCF annonçait également, à l'arrivée en gare Montparnasse, des retards de quatre heures pour les TGV en provenance de Lorient, Quimper, Rennes, Saint-Malo, Lannion, Brest, Nantes, Le Croisic. Un TGV en provenance de Rennes, un autre en provenance de Saint-Malo, ont été annulés. A Paris, la préfecture a déclenché le plan Pégase, qui permet de renforcer les solutions de transports à la sortie des gares, pour éviter l'engorgement gare Montparnasse. Certains voyageurs, finalement arrivés en pleine nuit, ont ainsi pu bénéficier de bons pour des taxis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.