Cet article date de plus de cinq ans.

Germanwings : une blessure toujours ouverte

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Germanwings : une blessure toujours ouverte
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Il y a un an, 149 personnes trouvaient la mort dans les Alpes suite à un acte volontaire du copilote. Un hommage leur était rendu au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) ce 24 mars.

À 10h41 ce 24 mars, le temps s'est arrêté au Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) pendant une minute. Face au massif des Trois-Évêchés, au pied de la stèle érigée en hommage aux victimes du crash de la Germanwings, leurs proches ont pu se recueillir sous d'immenses tentes, à l'abri des regards.

Sur les lieux du drame

Très tôt ce matin, le PDG de la Lufthansa a été le premier à arriver sur les lieux. Très critiqué pour sa gestion du cas Andreas Lubitz, le copilote qui a provoqué le crash, il a préféré jouer l'apaisement. Les proches des victimes sont arrivées quelques minutes après en silence. Cet après-midi, certains iront sur les lieux du drame pour la première fois, avec une certaine appréhension. Des psychologues ont été mis à la disposition des familles en cas de besoin, pour cette journée de recueillement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.