Sécurité des ponts en France : un rapport sénatorial alarmant

L'effondrement d'un pont en Haute-Garonne lundi 18 novembre relance la question de la sécurité des ouvrages en France.

France 2

Plusieurs questions se posent après l'effondrement d'un pont en Haute-Garonne. Avant chaque ouvrage, des panneaux indiquent les restrictions de circulation à respecter et le tonnage des véhicules. Cette législation est décidée par les gestionnaires des ponts : commune, département ou État. Mais ces panneaux ne sont pas toujours respectés, malgré des amendes pouvant aller jusqu'à 3 700 €.

Des contrôles moins fréquents

"On a un peu diminué ces contrôles parce qu'il n'y a plus les effectifs nécessaires. On fait davantage de contrôles coup-de-poing pour vérifier sur une journée ou sur quelques heures que la législation est bien respectée", rapporte Gilles Dansart, expert en transports .Selon un rapport sénatorial publié en juin dernier, l'état des ponts est alarmant. 25 000 d'entre eux seraient en mauvais état et poseraient des problèmes de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pont de Mirepoix-sur-Tarn près de Toulouse s\'est effondré lundi 18 novembre. 
Le pont de Mirepoix-sur-Tarn près de Toulouse s'est effondré lundi 18 novembre.  (ERIC CABANIS / AFP)