Plusieurs compagnies aériennes ont annoncé de nouvelles mesures de sécurité

Une équipe de France 2 détaille les nouvelles mesures prises par les compagnies aériennes depuis le crash de l'A320 de Germanwings.

France 2

Suite au crash de l'A320 de Germanwings, plusieurs compagnies ont déjà annoncé des modifications de leurs procédures en vol, en imposant deux personnes en permanence dans le cockpit.

La compagnie Norwegian a été parmi les premières, jeudi 26 mars, à imposer la présence obligatoire de personnes à bord du cockpit, quitte à ce qu'une hôtesse ou un steward, vienne le temps que le pilote ou le copilote s'absente. Même démarche chez Easyjet, Icelandair ou Emirates. Au Canada, c'est la ministre des Transports qui souhaite que la mesure soit appliquée à toutes les compagnies aériennes canadiennes, comme cela se fait déjà aux États-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001. En France, aucune compagnie n'a encore fait ce choix.

Des évolutions

Après chaque catastrophe, les mesures de sécurité évoluent. Dans la foulée du 11 septembre, la porte blindée est apparue pour contrecarrer les intrusions de terroristes. Après le crash du Rio-Paris, le BEA a préconisé des changements, notamment sur la formation des pilotes.

Des mesures qui pourraient améliorer la sécurité d'un moyen de transport qui reste le plus sûr de tous.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pilotes procèdent à des contrôles avant le décollage, le 3 juillet 2014, à Wuxi (Chine).
Des pilotes procèdent à des contrôles avant le décollage, le 3 juillet 2014, à Wuxi (Chine). (WANG YU / IMAGINECHINA / AFP)