Crash de l'A320 : une des boîtes noires analysée par le BEA

Dès le crash de l'A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence, les enquêteurs sont partis à la recherche des deux boîtes noires. L'une a été retrouvée.

France 3

La recherche des boîtes noires de l'A320 était la priorité des enquêteurs après le crash de l'A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence, mardi 24 mars. Une première boîte a été trouvée au bout de quelques heures, elle contient les enregistrements sonores du cockpit. "En quelques minutes on ne peut pas, en entendant des voix, dire 'c'est l'équipage, c'est le capitaine, c'est le copilote'. Il faut plus de temps pour arriver à faire ça", explique Rémi Jouty, directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses, face à la caméra de France 3.

L'appareil n'a pas explosé en vol

Seule certitude des enquêteurs, l'appareil n'a pas explosé en vol. Une trentaine de minutes après son décollage de Barcelone, l'A320 entre dans l'espace aérien français. À 10h30, les pilotes échangent une dernière fois avec les contrôleurs aériens. Une minute plus tard, l'avion entame sa descente.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'une des deux boîtes noires de l\'Airbus A320 de la compagnie Germanwings qui s\'est crashé le 24 mars 2015 dans les Alpes-de-Haute-Provence.
L'une des deux boîtes noires de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings qui s'est crashé le 24 mars 2015 dans les Alpes-de-Haute-Provence. (BUREAU D'ENQUETE ET D'ANALYSE POUR LA SECURITE DE L'AVIATION CIVILE)