Crash de l'A320 : Lubitz prenait du Lorazépam

Nouvelle révélation sur le passé du copilote : le quotidien allemand "Bild" annonce que plusieurs médicaments psychotropes, dont du Lorazépam, ont été retrouvés à son domicile. 

FRANCE 2

L'enquête se poursuit après le crash de l'A320 de la Germanwings, le 24 mars. Ce jeudi 2 avril, le quotidien allemand Bild annonce qu'Andreas Lubitz, le copilote qui a provoqué le crash de l'avion dans les Alpes françaises, prenait du Lorazépam. Ce médicament, qui est le produit générique du Témesta, est prescrit pour soigner les troubles anxieux. Il a été retrouvé en importante quantité au domicile de Lubitz, parmi d'autres psychotropes.

Il est interdit de piloter quand on prend ce tranquillisant

Selon la réglementation européenne, le jeune homme de 28 ans n'était pas autorisé à voler avec ce traitement. Le professeur Antoine Pelissolo, psychiatre, le confirme à France 2 : "Ça trouble vraiment la vigilance, ça empêche d'être attentif et d'être concentré sur sa tâche." Mais le Lorazépam ne peut être en lui-même à l'origine de tendances suicidaires.
Par ailleurs, Andreas Lubitz a été victime d'une accident de la route en fin d'année dernière. Ses problèmes de vue pourraient être des séquelles de cet accident. Tous ses problèmes de santé s'ajoutent à l'importante dépression dont il souffrait depuis 2009.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le copilote allemand de Germanwings, Andreas Lubitz, lors d\'une course d\'endurance à Hambourg, en 2009.
Le copilote allemand de Germanwings, Andreas Lubitz, lors d'une course d'endurance à Hambourg, en 2009. (FOTO TEAM MUELLER / AFP)