Crash A320: Une route en construction pour faciliter les recherches

Les équipes de recherche du crash de l'A320 de la Germanwings sont sur le terrain depuis sept jours. Un terrain uniquement accessible par voie aérienne, mais la situation devrait changer. Audrey Richier, journaliste de France 2 fait le point.

FRANCE 2

Sept jours après le crash de l'A320 de la Germanwings, les équipes ont du mal à atteindre la zone de crash, uniquement accessible par voie aérienne mais la situation est en train de changer: "Les bulldozers ont repris le travail tôt ce matin pour construire une piste pour que les gendarmes et les enquêteurs accèdent au site du drame, autrement que par les airs", explique la journaliste avant d'expliquer que les recherches avaient été arrêtées en raison de la météo. "Les recherches ont dû être interrompues parce que les hélicoptères ne pouvaient plus décoller en raison du vent. Elles pourraient donc s’accélérer, peut-être dès ce soir avec l'ouverture de la route. 800 mètres ont déjà été tracés, il en reste un peu plus de 200".

Nouvel espoir pour les familles des victimes

Cette nouvelle route est également attendue par les familles des victimes: "Au départ cette piste ne pourra être empruntée que par des 4x4 et seulement pour les besoins de l'enquête mais ensuite d'ici un mois elle devrait être goudronnée pour que les familles des victimes puissent se rendre sur les lieux de l'accident. Au total, 100 000 euros de travaux entièrement financés par les assureurs de la compagnie Germanwings", conclut Audrey Richier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gendarmes et enquêteurs sur le site du crash de l\'Airbus A320, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 27 mars 2015.
Gendarmes et enquêteurs sur le site du crash de l'Airbus A320, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 27 mars 2015. (MINISTERE DE L'INTERIEUR / SIPA)