Cet article date de plus de sept ans.

Seine-et-Marne : ce que l'on sait de la collision entre un camion et un train à Nangis

L'accident, qui s'est produit dans la matinée du mardi 21 avril, a fait 3 blessés graves.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un train Intercités a percuté un camion à hauteur d'un passage à niveau à Nangis (Seine-et-Marne), le 21 avril 2015.  (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)

Un train de voyageurs Intercités a percuté un poids lourd à hauteur d'un passage à niveau à Nangis (Seine-et-Marne), mardi 21 avril. La circulation, qui a été coupée entre les gares de Paris-Est et de Provins, pourrait être bloquée pendant vingt-quatre heures. Selon Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux transports, il faudra "au moins trois jours de travaux".

Francetv info revient sur ce que l'on sait de cette collision.

Quel est le bilan de l'accident ?

L'accident de Nangis aurait fait trois blessés sérieux, dont le conducteur du train, selon le dernier bilan de la préfecture de Seine-et-Marne, annoncé en début d'après-midi. Leur pronostic vital n'est pas engagé.

La collision a en outre fait huit blessés légers, qui ont été évacués vers les centres hospitaliers du secteur. Une vingtaine de personnes ont enfin été prises en charge par la cellule d'urgence.

Que s'est-il passé ?

Selon la SNCF, "un accident de la route a entraîné cet accident ferroviaire". Une voiture a percuté un convoi exceptionnel de machines agricoles à hauteur du passage à niveau de Nangis, bloquant une semi-remorque sur le passage du train Intercités. Ce dernier a percuté le camion à 8h46, coupant le véhicule en deux. Quatre voitures ont déraillé sous le choc, sans se coucher sur la voie.

Le bilan aurait toutefois pu être plus lourd. Un sapeur-pompier, présent derrière la semi-remorque, a entendu la sonnerie signalant l'arrivée du train. Il a alors fait évacuer le quai de la gare, permettant d'éviter que la collision ne fasse plus de victimes, rapporte Le Monde.

Une enquête va-t-elle être ouverte ?

Alain Vidalies, qui s'est rendu sur place dans la journée, a indiqué avoir "demandé au Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEATT) de mener une enquête pour établir les causes de cet accident". Deux autres investigations, une judiciaire et l'autre de la SNCF, vont en outre être lancées afin de tenter d'identifier les circonstances exactes de cette collision, selon France 3.

Le trafic ferroviaire est-il rétabli ?

La circulation des trains a été totalement interrompue sur l'axe Paris-Troyes pour permettre "l'intervention des secours et des équipes techniques", précisait encore la SNCF sur son site, peu après 16 heures.

Les trains circulant normalement sur l'axe Paris-Belfort empruntent un autre itinéraire, afin de contourner la zone de l'accident. La gare de Troyes n'est pas desservie pour l'instant.

Le trafic a été rétabli sur le RER E, alors que des bus avaient été mis en place entre Longueville, Verneuil et Tournan-en-Brie, selon la SNCF. Des cars ont par ailleurs été mis à la disposition des usagers de la ligne P du transilien, au moins jusqu'à mercredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Collision train-camion à Nangis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.