Alsace : le déraillement mortel d'un TGV toujours inexpliqué

L'accident a coûté la vie à plus de 11 personnes et fait plus de 30 blessés à Eckwersheim.

FRANCE 2

La motrice du TGV qui a déraillé samedi 14 novembre à Eckwersheim (Alsace) a été extirpée des eaux ce dimanche. Une opération délicate, mais essentielle. L'accident a provoqué la mort de 11 personnes et 12 blessés graves. Aucune autre victime n'a été trouvée. Cinq personnes qui étaient portées disparues ne sont sans doute jamais montées à bord de ce train.
Parmi les 49 passagers de ce TGV : des cheminots, mais aussi des techniciens d'entreprises partenaires, mais aussi des enfants.

Enquête en cours


Ce soir, cinq personnes sont toujours en réanimation. Le train effectuait des essais sur la nouvelle ligne à grande vitesse Est. Il a déraillé à 20km au nord de Strasbourg avant de basculer en contrebas du talus. La motrice arrière est tombée dans le canal. Le reste du train s'est disloqué sur une centaine de mètres. Les enquêteurs ont effectué de nombreux prélèvements, parmi lesquels les boîtes noires du train. Une enquête est en cours pour homicide et blessures involontaires. Une information judiciaire devrait être ouverte dans les jours à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rame d\'essai d\'un TGV qui a déraillé, le 14 novembre 2015, à Eckwersheim (Bas-Rhin).
La rame d'essai d'un TGV qui a déraillé, le 14 novembre 2015, à Eckwersheim (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)