Cet article date de plus de cinq ans.

Ados tués en Haute-Loire : un jeu dangereux

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Ados tués en Haute-Loire : un jeu dangereux
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce 14 juin, Denis Sébastien revient sur les causes de l'explosion qui a tué trois adolescents samedi en Haute-Loire.

L'enquête se poursuit dimanche 14 juin, au lendemain de l'explosion qui a coûté la vie à trois adolescents en Haute-Loire. "L'enquête s'oriente sur l'hypothèse d'un jeu qui aurait mal tourné", rapporte Denis Sébastien, en direct de Bas-en-Basset pour France 2. Une arme factice a été retrouvée sur place. Il s'agit d'une arme d'airsoft, un jeu de simulation de guerre qui se pratique avec des copies d'armes qui tirent des petites billes.

Des produits chimiques instables

Cette trouvaille laisse à penser que les adolescents étaient amateurs de ce jeu. Un jeu, en soi, qui ne représente aucun danger. Mais parfois, ceux qui le pratiquent manipulent des produits chimiques pour créer une sorte d'effet fumigène lorsqu'ils procèdent à des tirs. "L'acétone et de l'acide chlorhydrique sont des produits qui peuvent être très dangereux, notamment lorsqu'ils sont manipulés dans des lieux clos et qu'il fait chaud. C'était le cas hier", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.