Cet article date de plus de six ans.

Accident mortel à Rohan : ce que l'on sait de la soirée qui a précédé le drame

Les victimes de l'accident, survenu dans la nuit de samedi à dimanche, participaient à une fête ce soir-là. Le vice-procureur de la République de Vannes a détaillé les circonstances de cette soirée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le fossé dans lequel a été retrouvé le véhicule qui transportait 14 mineurs, le 2 août 2015, à Rohan (Morbihan). Quatre jeunes sont morts dans l'accident. (MAXPPP)

Les circonstances de l'accident de Rohan (Morbihan), au cours duquel quatre jeunes ont trouvé la mort, se précisent. Le vice-procureur de la République de Vannes, Yann Le Bris, a détaillé, jeudi 6 août, les circonstances de la soirée de samedi, qui a précédé le drame.

Francetv info fait le point sur les derniers éléments de l'enquête.

Que s'est-il passé lors de cette soirée ?

Les adolescents participaient à une fête, où quinze personnes, toutes mineures, étaient présentes. Au cours de la soirée, les invités ont "consommé de l'alcool en importance" : d'abord de la bière et du vin, avant de se tourner vers des alcools forts. Il était prévu qu'ils restent dormir sur place, selon le vice-procureur.

Le conducteur présumé, qui préparait depuis janvier le permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée, présentait un taux d'alcoolémie positif de 0,83 gramme par litre de sang. Un niveau qui constitue un délit.

Pourquoi ces jeunes ont-ils décidé de prendre la route ?

"Entre minuit et 1 heure du matin, [l'hôte de la soirée] et un autre jeune homme vont s'isoler dans un véhicule Berlingo pour discuter", a détaillé le vice-procureur. C'est à ce moment-là qu'ils sont "rejoints par une douzaine de personnes". Tous ont pris place dans le véhicule : trois à l'avant, sept sur la banquette arrière et quatre dans le coffre.

Les adolescents n'avaient apparemment pas de but déterminé. "On a l'impression qu'ils disent à la cantonade : 'on roule', sans destination précise", a expliqué le vice-procureur. L'accident a ensuite eu lieu, avec, selon les premiers témoignages des victimes, "une embardée" suivie d'une perte de contrôle du véhicule, qui a fini par "s'immobiliser dans le fossé".

Quel est l'état des blessés aujourd'hui ?

Deux des victimes de l'accident "sont encore dans un état sérieux mais leur état de santé n'est plus jugé préoccupant", selon le vice-procureur. Le conducteur présumé est toujours hospitalisé et n'a pas encore été entendu par les enquêteurs "car son état psychologique est incompatible avec un placement en garde à vue" : il n'a pas subi de blessures graves mais est "essentiellement choqué".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident mortel à Rohan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.