Cet article date de plus de six ans.

Accident mortel à Rohan : le conducteur présumé roulait avec 0,83 g d'alcool par litre de sang

Il n'a pas été contrôlé positif aux stupéfiants, a indiqué le vice-procureur de Vannes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le fossé dans lequel a été retrouvé le véhicule qui transportait 14 mineurs, le 2 août 2015, à Rohan (Morbihan). Quatre jeunes sont morts dans l'accident. (FRED TANNEAU / AFP)

On en sait davantage sur les circonstances qui entourent le terrible accident qui a fait quatre morts mineurs à Rohan, dans le Morbihan, dimanche 2 août. Le conducteur présumé du véhicule, âgé de 17 ans, présentait une alcoolémie de 0,83 gramme par litre de sang au moment des faits, a indiqué jeudi le vice-procureur de Vannes lors d'une conférence de presse. Le jeune homme n'a toutefois pas été contrôlé positif aux stupéfiants.

Toujours hospitalisé, il n'a pas encore été entendu par les enquêteurs, "son état psychologique" étant encore "incompatible avec un placement en garde en vue", selon le parquet. 

Vitesse limitée à 90 km/h

Le jeune homme préparait en outre depuis janvier le permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée. Selon un expert sollicité par la justice, il roulait à une vitesse qui "pourrait être supérieure à 70 km/h", sur une route où "la vitesse tolérée était de 90 km/h". Des "mesures complémentaires" doivent désormais être réalisées pour affiner cette estimation, a précisé le vice-procureur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident mortel à Rohan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.