Cet article date de plus de cinq ans.

Accident de car scolaire à Rochefort : les derniers éléments de l'enquête

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Accident de car scolaire à Rochefort : les derniers éléments de l'enquête
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La garde à vue du chauffeur du bus a été levée dès jeudi 11 février. Clément Weill-Raynal fait le point.

À La Rochelle (Charente-Maritime) la procureure a tenu une conférence de presse vendredi 12 février au lendemain du terrible accident de bus à Rochefort. "L'enquête se concentre sur le chauffeur du camion dont la garde à vue a été prolongée", explique Clément Weill-Raynal. Il pourrait être mis en examen pour homicide involontaire à l'issue de celle-ci.

Un témoignage clé

"Le chauffeur du camion a affirmé aux enquêteurs qu'il avait signalé à son employeur, il y a environ un moins un défaut dans le système d'ouverture de la ridelle et que son employeur n'en aurait pas tenu compte", ajoute le journaliste.
Les enquêteurs ont saisi les carnets d'entretien du camion pour vérifier ce point. Les enquêteurs se demandent si la ridelle s'est véritablement ouverte au moment précis où le camion a croisé le bus ou si elle n'était pas ouverte depuis plus longtemps. Le témoignage spontané d'un automobiliste va dans ce sens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accident de car scolaire à Rochefort

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.