Collision mortelle à Millas : les investigations se poursuivent

Le journaliste de France 3 Daniel De Barros est à Millas (Pyrénées-Orientales), là où a eu lieu la collision entre un bus scolaire et un TER jeudi 14 décembre. Les enquêteurs font actuellement des prélèvements.

FRANCE 3

L'enquête se poursuit pour tenter de déterminer les circonstances de l'accident entre un train et un bus scolaire, qui a coûté la vie à 4 personnes jeudi 14 décembre, à Millas dans les Pyrénées-Orientales. Daniel De Barros est présent sur le site, où les enquêteurs s'affairent. "L'ensemble du périmètre est entièrement bouclé, y compris pour le trafic ferroviaire. Tout cela pour permettre le travail de collecte d'informations objectives, précises, des prélèvements, des photos" explique le journaliste de France 3.

Trois enquêtes sont en cours

"Il y a d'abord l'enquête judiciaire pour homicide et blessures involontaires, pour laquelle une trentaine de gendarmes s'activent sur le terrain" précise Daniel De Barros. Il y a également l'enquête interne de la SNCF et celle du Bureau enquête accident, spécialement chargé des drames aériens et ferroviaires. "Tout cela pour répondre à la question que tout le monde se pose ici : comment un tel drame a pu arriver, en plein après-midi, par temps clair, sur un site qui ne posait pas de problèmes avant ce terrible jeudi 14 décembre" poursuit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces de l\'ordre devant le collèges de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, le 15 décembre 2017.
Les forces de l'ordre devant le collèges de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, le 15 décembre 2017. (MAXPPP)