Entretien avec Pierre-Michel Candau, spécialiste aéronautique

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 24/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Selon les experts, Is rebelles maliens n'auraient pas d'armement capable d'atteindre un avion de ligne aussi haut dans le ciel. L'équipage évoque par radio une Un diplomate malien parle de tempête de sable. Un orage aurait été plus dangereux. sur une carte, on distingue une épaisse couche de nuages L'avion aurait pu subir la foudre. On n'a aucune information.

Bonsoir Pierre-Michel Candau, fin connaisseur des questions aéronautiques, ancien pilote de ligne. Au vu des éléments connus ce soir, quel est votre conviction ? Jean-Michel Candau : Ce sont les conditions météo dans le Sahel qui sont la cause. Ces orages se réactivent. il y a des formations d'orage énormes, ils sont certes prévus Un orage a une force considérable.

Julian Bugier : Comment expliquer qu'il n'y a pas de messages d'alerte.

PM C: vous pouvez vous retrouver dans des positions impossibles, avec la violence des orages Cela se conjuge avec la vitesse de l'avion.

Bonsoir Jean Serrat, vous êtes également ancien pilote, grand spécialiste de l'aérien.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==