← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Roche-Blanche

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de La Roche-Blanche ont été appelés à voter pour les élections municipales. Au vu du taux de participation particulièrement peu élevé (43,66 %), on peut émettre l'hypothèse que les habitants, face aux récents événements concernant le coronavirus, ont fait le choix de rester à leur domicile. Dans le département de la Loire-Atlantique, le taux de participation a baissé par rapport au scrutin précédent (66,75 % contre 43,31 % cette année).

Selon la loi de la prime majoritaire, 50 % des places au conseil sont octroyées à la liste ayant obtenu le plus de votes au premier tour, si elle a de plus emporté la majorité absolue. Les sièges restants sont en outre répartis proportionnellement entre l'ensemble des listes ayant remporté un score de plus de 5 %.

À La Roche-Blanche, qui est en pole position au 1er tour des municipales 2020 ?

À La Roche-Blanche (44), les 15 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des municipales 2020. Jacques Praud est parvenu en première place du premier tour des élections municipales en remportant 100 % des voix exprimées. 15 élus proviennent de sa liste.

Invités à voter, certains citoyens de ce village ont voté blanc (6,60 %). Il y avait aussi des votes nuls (1,06 %).

Suite à leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux doivent désigner dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - La Roche-Blanche

Abstention : 56.34% Participation : 43.66%

Article à la une des élections

Crise sanitaire, économique... Pourquoi les politiques se passionnent pour la dette

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Roche-Blanche : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont invitées les 15 mars et 22 mars 2020 à élire leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Vous ignorez qui se présente à La Roche-Blanche ? Voici l'ensemble des candidats en lice.

Qui, à La Roche-Blanche, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Si les candidatures à étaient acceptées dans les préfectures jusqu'au 27 février, seule une liste s'est déclarée à La Roche-Blanche : Jacques Praud ne veut pas renoncer à sa ville de La Roche-Blanche et souhaite renouveler son mandat à la mairie en étant sur la liste "CULTIVONS LE BIEN VIVRE".

La Roche-Blanche : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les citoyens de La Roche-Blanche iront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Élections municipales, zoom sur 2014

Les habitants de La Roche-Blanche désignaient les membres du conseil municipal au moyen d'un scrutin proportionnel de liste, les 23 et 30 mars 2014.
Contrairement à la majorité des villes françaises, c'est une tendance politique diverse qui avait gagné à La Roche-Blanche. C'est la liste OEUVRER ENSEMBLE POUR LA ROCHE BLANCHE DE DEMAIN qui avait remporté les élections avec 100 % des votes au premier tour. Elle avait obtenu 15 sièges, sur 15 disponibles.
On observe un taux de participation de 65,51 % aux précédentes Municipales, qui génèrent d'habitude une participation assez élevée. Celui-ci était en forte baisse par rapport à 2008 où il était à l'époque de 72,51 %.

Une tendance déjà présente lors des dernières élections ?

Le contexte politique se révèle inverse à celui de 2017, année des élections présidentielles. Le résultat du scrutin, suite au premier tour du 23 avril 2017, montre que François Fillon et Emmanuel Macron sont parvenus en première position des suffrages ex aequo avec un résultat de 25,1 %. La distribution des voix au deuxième tour a favorisé Emmanuel Macron qui a récolté 68,62 % des votes des électeurs de La Roche-Blanche. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des dernières élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle relevée à La Roche-Blanche. Effectivement, 84,91 % des Roche-Blanchais ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 86,24 % en 2012.
On remarquera à l'issue des Européennes de 2019 les bons scores emportés par les listes suivantes : Renaissance (soutenue par La République en Marche), avec 27,54 % des votes, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 22,33 % des suffrages.
Une manière simple de savoir si cette évolution s'inscrira dans le temps : voir si elle ressurgit pendant les élections municipales 2020.

Quelques informations sur La Roche-Blanche

Les élections municipales apportent un aperçu de l'état socio-économique à La Roche-Blanche. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront aller voter.

Quelles sont les particularités des résidents de la ville de La Roche-Blanche ?

C'est un village de Loire-Atlantique où vivent 1 194 citoyens. À la fondation de la Communauté de Communes du Pays d'Ancenis, le village a été attaché notamment à Ligné, Montrelais ou bien Ancenis-Saint-Géréon. De manière générale, les Roche-Blanchais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 22,03 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 1,43 % des habitants de La Roche-Blanche, une part peu importante.

Niveau de vie : l'ensemble des informations sur la commune de La Roche-Blanche

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres qui suivent. Les citoyens de la ville sont en majeure partie des professions intermédiaires et ouvriers. On estime qu'ils représentent 55,70 % des 599 Roche-Blanchais actifs (les actifs constituent pour leur part 50,60 % de la population). Environ 10 % des Roche-Blanchais en âge de travailler sont au chômage. Une majeure partie de ces résidents en demande d'emploi sont des femmes.
Si l'on considère le revenu médian en France au cours de l'année 2014, les Roche-Blanchais profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet au vu des données de 2014, le revenu médian français s'élevait à 20 000 € et durant l'année 2016 le revenu médian des Roche-Blanchais était de 20 591 €.
Pour enrichir cette analyse du niveau de vie roche-blanchais, il se révèle intéressant de regarder les chiffres du marché immobilier. Les habitations les plus louées à La Roche-Blanche ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 4 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces (plus de 4 %). Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 6 pièces avec environ 25 % des cas contre un peu moins du tiers pour les maisons de 5 pièces.

Peut-on considérer La Roche-Blanche comme une ville où il fait bon vivre ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on compte le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à répondre aux attentes de ses résidents. À La Roche-Blanche, les équipements manquent un peu. La commune possède 1 établissement scolaire et recense ​ 305 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc de nombreuses familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Pour comprendre le taux de pollution ambiant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La qualité de l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.