Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs de Menoux ont voté pour les élections municipales. Les citoyens ont été 76,15 % à s'exprimer au premier tour des municipales. En 2014, ils étaient 81,82 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -5,67 points). On observe que la participation départementale (Haute-Saône) a baissé par rapport à l'élection précédente : 79,63 % contre 66,86 % cette année.

Pour qu'un candidat puisse devenir membre du conseil municipal, il se doit de tenir compte des deux conditions qui suivent : avoir obtenu plus de la moitié des suffrages et avoir réuni au moins 25 % des inscrits.

Scores du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Menoux ?

Menoux (70) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être assigné dès le premier tour des municipales 2020. Angélique Demarche atteint 79,50 % au premier tour des élections municipales. Christophe Ballet et Robert Corneglio emportent le soutien de 78,88 % des votants. Jordan Collot (78,26 %), Jean-Luc Pires (75,15 %), Danièle Dateu (73,91 %), Jacques Chatel (69,56 %), Bruno Bougroum (65,21 %), Jean-Paul Barberot (64,59 %), Jean-Claude Deville (62,73 %) et Fanny Garret (62,73 %) remportent aussi leur place au conseil municipal avec un score assez élevé.

Comme pour beaucoup de scrutins, plusieurs citoyens ont voté blanc et d'autres ont soumis un bulletin nul. Dans ce hameau, il y a eu 0,60 % de bulletins blancs et 2,41 % de votes non valides.

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Menoux

Abstention : 23.85% Participation : 76.15%

Résultats détaillés du tour 1

  • Angélique DEMARCHE, 79.5%



    Angélique DEMARCHE

    79.5 %

    128 votes

  • Christophe BALLET, 78.88%



    Christophe BALLET

    78.88 %

    127 votes

  • Robert CORNEGLIO, 78.88%



    Robert CORNEGLIO

    78.88 %

    127 votes

  • Jordan COLLOT, 78.26%



    Jordan COLLOT

    78.26 %

    126 votes

  • Jean-Luc PIRES, 75.15%



    Jean-Luc PIRES

    75.15 %

    121 votes

  • Danièle DATEU, 73.91%



    Danièle DATEU

    73.91 %

    119 votes

  • Jacques CHATEL, 69.56%



    Jacques CHATEL

    69.56 %

    112 votes

  • Bruno BOUGROUM, 65.21%



    Bruno BOUGROUM

    65.21 %

    105 votes

  • Jean-Paul BARBEROT, 64.59%



    Jean-Paul BARBEROT

    64.59 %

    104 votes

  • Jean-Claude DEVILLE, 62.73%



    Jean-Claude DEVILLE

    62.73 %

    101 votes

  • Fanny GARRET, 62.73%



    Fanny GARRET

    62.73 %

    101 votes

  • Jean François FÉVRE, 40.37%



    Jean François FÉVRE

    40.37 %

    65 votes

  • Michel HECK, 33.54%



    Michel HECK

    33.54 %

    54 votes

  • Nathalie HECK, 33.54%



    Nathalie HECK

    33.54 %

    54 votes

  • Michael GARCIA-CAMACHO, 32.91%



    Michael GARCIA-CAMACHO

    32.91 %

    53 votes

  • Alexis YAHIAOUI, 29.19%



    Alexis YAHIAOUI

    29.19 %

    47 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 289 habitants
  • 218 inscrits
  • Votants166 inscrits 76.15%
  • Abstentionnistes52 inscrits 23.85%
  • Votes blancs1 inscrits 0.6%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Menoux : le contexte politique des élections municipales

Les prochaines élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Il s'agira ici, à l'inverse des communes qui comptent plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Menoux : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Christophe Ballet a validé sa candidature. Jean-Paul Barberot, Bruno Bougroum, Jacques Chatel, Jordan Collot, Robert Corneglio, Danièle Dateu, Angélique Demarche, Jean-Claude Deville, Jean François Févre, Michael Garcia-Camacho, Fanny Garret, Michel Heck, Nathalie Heck, Jean-Luc Pires et Alexis Yahiaoui sont également candidats à la mairie.

Il est important de rappeler que la victoire d'un candidat à l'issue du premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, dans le cas où au moins un quart des citoyens présents sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. Pour être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, de remporter une majorité relative.

Menoux : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Menoux ? Réponse à la fin des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions doit-on réunir pour voter à ces élections ? Il faut avoir plus de 18 ans, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières Municipales (2014) ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des municipales, les villes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Menoux, dès le soir du premier tour, les résidents choisissaient 11 membres du conseil municipal. Bruno Bougroum, François Abadie, Jean-Claude Deville, Françoise Grangier mais aussi Brigitte Lebrun et Thierry Bidoire épaulaient Michel Heck, Jean-Luc Pires et Jean-Paul Barberot, qui ont été chargés par les Manaoriens de les administrer.
Retour sur le taux de participation : 171 citoyens ont fait part de leur avis, ce qui fait de nombreux participants pour 209 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les élections municipales de 2008, la participation affichait à l'époque 83,56 %. On remarque donc une légère baisse.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les précédentes élections présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on compte plusieurs élections depuis les dernières élections municipales. En étudiant les scores de Menoux en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on note qu'ils sont différents de ce qui a été recensé au niveau du pays.
Si Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement obtenu 35,39 % et 23,6 % des suffrages au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se situe derrière dans les votes avec 17,98 %. Marine Le Pen a été désignée par une majorité des habitants de Menoux, soit à 51,57 %. Le nombre de votants parmi les habitants de Menoux s'élevait à 180 au second tour, soit 83,72 % de participation.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 45,22 % des votes aux Européennes de 2019. Néanmoins, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée avec 17,39 % des suffrages.

Quelques informations sur Menoux

Les élections municipales donnent une idée de l'état socio-économique à Menoux. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents devront aller voter.

Le profil des habitants de Menoux

Niveau population, Menoux, un petit village de Haute-Saône, compte 301 résidents. Aux côtés de Menoux, on retrouve Buffignécourt, Vilory ou La Villeneuve-Bellenoye-et-la-Maize. Ces dernières font partie des villes qui constituent la Communauté de Communes Terres de Saône. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans représentent 22,34 % de la population. Les habitants sont ainsi peu âgés. À Menoux, les chiffres officiels font état d'une proportion de l'immigration peu significative, à hauteur de 1,30 % des habitants.

Emploi, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Menoux ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à Menoux, les données qui suivent sont primordiales. Ce petit village est principalement fréquenté par des ouvriers et employés qui constituent 68,75 % de sa population en activité (plus de 147 Manaoriens sont actifs, à savoir 49,68 %). Le taux de chômage de la population manaorienne s'élève à 7 % des habitants (dont plus de la moitié sont des hommes).
Les ménages manaoriens disposaient d'un revenu médian de 20 909 € par an sur l'année 2014. En comparaison, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France cette même année.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes illustrent bien le niveau de vie des résidents de Menoux. Évolutions dans la location manaorienne : les maisons non HLM de 4 pièces représentent environ 4 % du marché et on répertorie environ 3 % de locataires d'appartement non HLM de 2 pièces. Les résidents de Menoux sont un peu moins du tiers à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et environ 22 % à posséder une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Menoux ?

Les infrastructures manaoriennes manquent un peu pour satisfaire les demandes des habitants de cette commune. On recense 62 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
En plus des infrastructures, sachez que le niveau de pollution peut être estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Menoux, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.