Résumé du second tour

Les habitants de la commune sont allés voter pour les municipales qui se sont tenues à Arles le 28 juin.

À Arles, quelles listes arrivent victorieuses au second tour des municipales 2020 ?

Patrick De Carolis, qui mène la liste du Centre, s'impose avec 57,22 % des votes. 36 sièges sont attribués à sa liste. 42,77 % des votants ont manifesté leur préférence pour Nicolas Koukas ("Le Parti Des Arlesiens"). Sa liste est présente au conseil municipal, grâce à 9 places.

Le ou la futur(e) maire va désormais être élu(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et dans leurs rangs.

Le taux de participation particulièrement bas qu'a recensé la ville (48,28 %) montre que les électeurs se sont peu déplacés pour aller voter. Le coronavirus pourrait entre autres être l'une des causes à l'origine de ce nombre peu élevé. La participation atteignait 46,58 % le 15 mars 2020, ce qui équivaut à une très légère hausse de 1,70 point. Plus largement, le taux de participation dans le département des Bouches-du-Rhône a baissé en comparaison de la dernière élection de 2014 (67,70 % contre 48,66 % cette année).

Le second tour des élections a eu lieu le 28 juin à Arles, comme partout en France. Ce report exceptionnel décidé durant le mois de mars est lié à l'épidémie de coronavirus qui touche le territoire français.

Résultats du second tour - Arles

Abstention : 51.72% Participation : 48.28%

Résultats détaillés du tour 2

  • Patrick De Carolis, Divers centre, 57.22%

    Patrick De Carolis
    Divers centre
    POUR LE GRAND ARLES

    57.22 %

    9949 votes

  • Nicolas Koukas, Union de la gauche, 42.77%

    Nicolas Koukas
    Union de la gauche
    LE PARTI DES ARLESIENS

    42.77 %

    7437 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 52510 habitants
  • 37428 inscrits
  • Votants18071 inscrits 48.28%
  • Abstentionnistes19357 inscrits 51.72%
  • Votes blancs390 inscrits 2.16%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 45/45

Résumé du premier tour

Les municipales ont mobilisé les résidents d'Arles le 15 mars 2020. À savoir que le taux de participation dans la commune est de seulement 46,58 %, une nombre qui pourrait s'expliquer en partie par les récents événements en lien avec le coronavirus. Le taux de participation à l'élection a baissé dans le département des Bouches-du-Rhône quand on le compare à la participation du scrutin précédent : 67,59 % contre 49,13 % cette année.

Pour se maintenir au second tour du scrutin, une liste doit emporter 10 % des votes exprimés. La liste qui obtiendra la majorité relative gagnera la moitié des places à pourvoir, tandis que le reste des sièges seront répartis de manière proportionnelle entre toutes les listes ayant décroché au moins 5 % des voix.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Arles ?

La liste du Centre est en première position du premier tour des municipales, puisque Patrick De Carolis récolte 26,41 % des votes. 21,16 % des électeurs ont manifesté leur soutien pour Nicolas Koukas (LE PARTI Des ARLESIENS).

Les citoyens se sont rassemblés en plus faible proportion pour les autres listes dans cette ville. Du côté de ces autres listes, on retrouve d'ailleurs celles de Cyril Juglaret (Les Républicains, 15,32 %), David Grzyb (Gauche, 10,30 %), Jean-Louis Limonta (Rassemblement National, 8,50 %), Cyril Girard (écologistes, 8,31 %), Monica Michel (La République en marche, 4,92 %), Christophe Chaine (Gauche, 3,23 %) et Stéphane Hedouin (Centre, 1,29 %). À Arles, moins de 1 % des citoyens ont choisi la liste de Guy Dubost (Extrême gauche). Les Arlésiens n'ont apparemment pas été séduits.

Certains électeurs de cette ville ont voté blanc, à 0,73 %. En outre, une partie des bulletins a été jugée invalide (1,91 %).

Exceptionnellement, le président Emmanuel Macron a pris la décision, lors de son allocution du 16 mars 2020, de reporter le deuxième tour des élections municipales dans les villes comme Arles à une date ultérieure, le danger sanitaire de propagation du coronavirus étant trop important.

Résultats du premier tour - Arles

Abstention : 53.42% Participation : 46.58%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick De Carolis, Divers centre, 26.41%

    Patrick De Carolis
    Divers centre
    POUR LE GRAND ARLES

    26.41 %

    4479 votes

  • Nicolas Koukas, Union de la gauche, 21.16%

    Nicolas Koukas
    Union de la gauche
    LE PARTI DES ARLESIENS

    21.16 %

    3589 votes

  • Cyril Juglaret, Les Républicains, 15.32%

    Cyril Juglaret
    Les Républicains
    ARLES ENSEMBLE

    15.32 %

    2598 votes

  • David Grzyb, Divers gauche, 10.3%

    David Grzyb
    Divers gauche
    DES AVENIRS A PARTAGER

    10.3 %

    1747 votes

  • Jean-louis Limonta, Rassemblement National, 8.5%

    Jean-louis Limonta
    Rassemblement National
    RASSEMBLEMENT ARLÉSIEN

    8.5 %

    1442 votes

  • Cyril Girard, Ecologiste, 8.31%

    Cyril Girard
    Ecologiste
    CHANGEONS D'AVENIR

    8.31 %

    1410 votes

  • Monica Michel, La République en marche, 4.92%

    Monica Michel
    La République en marche
    AIMER ARLES

    4.92 %

    836 votes

  • Christophe Chaine, Divers gauche, 3.23%

    Christophe Chaine
    Divers gauche
    ARLES EN COMMUN

    3.23 %

    549 votes

  • Stéphane Hedouin, Divers centre, 1.29%

    Stéphane Hedouin
    Divers centre
    ARLES CITOYENNE

    1.29 %

    219 votes

  • Guy Dubost, Extrême gauche, 0.52%

    Guy Dubost
    Extrême gauche
    LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS

    0.52 %

    89 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 52510 habitants
  • 37395 inscrits
  • Votants17418 inscrits 46.58%
  • Abstentionnistes19977 inscrits 53.42%
  • Votes blancs127 inscrits 0.73%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/45

Arles : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les 52548 habitants d'Arles devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Grâce à cette page, vous découvrirez les candidats de la ville d'Arles.

Quels sont les candidats à Arles qui participeront aux Municipales 2020 ?

Pour valider sa candidature aux Municipales 2020, il ne fallait pas excéder la date limite du 27 février. À Arles, voici donc les candidats officiels : Représentant du Centre et tête de liste de "ARLES CITOYENNE", Stéphane Hedouin sera candidat. Les autres prétendants à la mairie sont Jean-Louis Limonta du Rassemblement National, tête de liste de "RASSEMBLEMENT ARLÉSIEN", Cyril Girard des écologistes, tête de liste de "CHANGEONS D'AVENIR", David Grzyb et Christophe Chaine de la Gauche, têtes de liste de "DES AVENIRS A PARTAGER" et "ARLES EN COMMUN", Cyril Juglaret des Républicains, tête de liste de "ARLES ENSEMBLE", Nicolas Koukas de l'Union de la Gauche, tête de liste de "LE PARTI Des ARLESIENS", Patrick De Carolis du Centre, tête de liste de "POUR LE GRAND ARLES", Monica Michel de la République en marche, tête de liste de "AIMER ARLES" et Guy Dubost de l'Extrême gauche, tête de liste de "LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP Des TRAVAILLEURS".

Arles : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants d'Arles voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Sont conviés à cette élection les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité dont il est question. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes invité à voter.

Quels étaient les scores des Municipales 2014 ?

C'est grâce à un scrutin proportionnel de liste que les citoyens de la ville d'Arles avaient élu, les 23 et 30 mars 2014, les membres du conseil municipal.
Les électeurs de la ville d'Arles avaient privilégié les candidats de gauche, contrairement à la majorité des communes françaises. Le second tour des dernières élections s'était effectivement achevé sur une victoire de la liste de l'Union de la Gauche, POUR ARLES. Celle-ci avait obtenu 46,13 % des votes et 33 sièges sur 45 disponibles. Nuançant les données avancées auparavant, c'est à la deuxième place que la liste CHOISISSONS NOTRE AVENIR avait fini ce scrutin. Cette dernière emportait ainsi 6 sièges.
Généralement assez élevé pour les élections municipales, le taux de participation s'élevait à 64,85 % aux précédentes élections.

Élections présidentielles et européennes : quelles étaient les tendances ?

La répartition des voix se révèle inverse à celle des Présidentielles de 2017. Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats suivants : 28,89 % pour Marine Le Pen (Front national), 25,78 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière dans les scores, 17,29 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Pour le second tour, les électeurs d'Arles ont fait leur choix et voté à 56,23 % en faveur d'Emmanuel Macron. 27 738 Arlésiens sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (74,55 %) tandis que la participation en 2012 était de 80,64 %. On remarque donc une baisse assez similaire à la tendance observée au niveau du pays (-5,8 points).
En 2019, les élections européennes ont démontré la préférence des Arlésiens pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 32,41 % des suffrages. Quant à la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les résidents d'Arles étaient 16,37 % à déposer un bulletin à son nom.
Une façon sûre de savoir si cette évolution s'inscrira dans la durée : observer si elle réapparaît au cours des élections municipales 2020.

Arles : les données clefs

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens d'Arles de choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Généralement, ce vote très local sert à prendre le pouls de la municipalité et identifier les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Plusieurs informations sur la population d'Arles

52 548 habitants vivent dans cette ville des Bouches-du-Rhône. Saint-Pierre-de-Mézoargues, Boulbon ou également Saint-Martin-de-Crau, figurent parmi les communes qui se sont jointes à la Communauté d'Agglomération d'Arles-Crau-Camargue-Montagnette aux côtés d'Arles. La population arlésienne est peu âgée. La majorité de la population arlésienne a entre 25 et 54 ans, même si 23,67 % ont entre 55 et 64 ans. 11,38 %, c'est la proportion d'immigrés dans la ville d'Arles. Un chiffre assez important.

Travail, immobilier et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Arles ?

Les statistiques qui suivent donnent un aperçu de la stabilité ou de la précarité des emplois des résidents d'Arles. Comptant pour 55,09 % de la population en activité, les catégories des professions intermédiaires et employés jouissent d'une bonne représentation. Les Arlésiens en poste sont plus de 20 816 et forment 40,33 % des habitants. Les femmes représentent plus de la moitié des habitants arlésiens à la recherche d'un travail. Les habitants percevant des prestations constituent plus de 15 % des citoyens.
Avec un revenu moyen de 18 070 € en 2016, les Arlésiens ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €). La différence est conséquente niveau revenu. 23 % des résidents vivent sous le seuil de pauvreté, avec un grand nombre de personnes de plus de 75 ans. Le revenu annuel global des plus modestes est de 9 161 € lorsque celui des plus riches est de 32 717 €. La moyenne du patrimoine des 67 ménages arlésiens soumis à l'impôt sur la fortune immobilière était de plus de 1,5 million d'euros en 2018.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre pertinent pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Quand ils louent, les Arlésiens prennent pour 7 % un appartement HLM de 3 pièces et pour 6 % un appartement HLM de 4 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont plus de 11 % à acheter une maison de 5 pièces et 16 % une maison de 4 pièces.

Peut-on associer qualité de vie et Arles ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas. Il y a 28 urgences, maternités ou pharmacies intra-muros. Il y a 8 784 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville d'Arles, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent. Ces jeunes résidents bénéficient de 8 crèches et de 54 établissements scolaires. La gare d'Arles a vu passer plus de 600 000 voyageurs cette année.
Pour le bien-être de tous, il est important de savoir si l'air ou l'eau de la commune est de qualité. Le saviez-vous ? L'eau est à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises se poursuit le 28 juin 2020, date à laquelle se tiendra le 2d tour. Vous aimeriez savoir qui se présente à Arles ? Découvrez les candidats de cette ville sur cette page.

Municipales : le cru 2020 à Arles

Seules les listes ayant emporté 10 % des votes au premier tour peuvent atteindre le second tour. Les candidatures retenues pour les prochaines élections municipales 2020 ont dû être déposées avant le 2 juin. Arles dévoile ses candidats. La candidature de Nicolas Koukas, rattaché à l'Union de la Gauche, a été validée à nouveau. Celui-ci participe en tant que chef de file de "LE PARTI Des ARLESIENS". À noter qu'en 2014, ce dernier avait obtenu un siège au conseil municipal. Autre choix possible pour les citoyens : Patrick De Carolis du Centre, tête de liste de "POUR LE GRAND ARLES". On ne verra pas les listes "DES AVENIRS A PARTAGER" (David Grzyb) et "ARLES ENSEMBLE" (Cyril Juglaret) se présenter à nouveau lors de ce tour, malgré un résultat supérieur à 10 % au premier tour.