Cet article date de plus d'un an.

Gérald Darmanin porte plainte contre Audrey Pulvar, qui l'avait accusé de "faire pression sur les députés" en participant à la manifestation des policiers

La tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France avait jugé "assez glaçante" la participation du ministre à ce rassemblement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le 20 mai 2021 à Nantes (Loire-Atlantique). (ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)

Des propos qui ont outré le locataire de la place Beauvau. Gérald Darmanin a annoncé dimanche 23 mai au soir sur Twitter qu'il portait plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France, qui avait jugé sur franceinfo "assez glaçante" la manifestation des policiers mercredi devant l'Assemblée nationale.

Cette manifestation, "soutenue par l'extrême droite, à laquelle participe un ministre de l'Intérieur, qui marche sur l'Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d'examiner un texte de loi concernant la justice, c'est une image qui pour moi était assez glaçante", avait expliqué l'ex-journaliste samedi sur franceinfo.

Une plainte pour "diffamation"

"Les propos de Madame Pulvar dépassent le simple cadre d'une campagne électorale et viennent profondément diffamer la police de la République. Je porte plainte au nom du ministère de l'Intérieur", a tweeté le ministre, vivement critiqué par l'opposition pour avoir salué les policiers au début du rassemblement.

Il s'agit d'une plainte pour "diffamation", a précisé à l'AFP l'entourage du ministre, lui-même candidat aux régionales dans les Hauts-de-France et aux départementales dans le Nord.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.