Elections régionales et départementales : les collectivités dénoncent la mauvaise distribution de la propagande électorale

Le ministre de l'Intérieur a accusé jeudi devant le Sénat la société Adrexo d'avoir "particulièrement mal distribué une partie de la propagande électorale", et présenté les "excuses" du gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des affiches pour les élections régionales à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 16 juin 2021. (ARNAUD LE VU / HANS LUCAS / AFP)

Régions, départements et communes ont déploré, samedi 19 juin, que dans "de nombreuses communes" les documents officiels de propagande électorale (professions de foi des candidats et bulletins de vote) n'aient "pas été distribués aux électeurs" qui votent dimanche au premier tour des élections régionales et départementales.

>> Elections régionales et départementales : suivez le premier tour en direct

"Malgré les nombreuses alertes" remontées au ministère de l'Intérieur, "la défaillance du service public national des élections est inacceptable et ne peut qu'alimenter l'abstention", ont prévenu dans un communiqué commun les collectivités (l'Association des maires de France, l'Assemblée des départements de France et Régions de France). Elles ont appelé le ministre Gérald Darmanin à "mobiliser des moyens exceptionnels" pour remédier à ces manquements, notamment pour le second tour le 27 juin.

Le ministre de l'Intérieur avait accusé jeudi devant le Sénat la société Adrexo d'avoir "particulièrement mal distribué une partie de la propagande électorale", et présenté les "excuses" du gouvernement qui lui a délégué cette distribution. 

Les préfets superviseront les procédures avant le second tour

En conséquence, les préfets devront superviser à partir de lundi la mise sous pli et la distribution de la propagande électorale, a exigé dimanche le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Jean-Benoît Albertini, dans un courrier aux préfets.

Ces derniers devront "détacher un agent de la préfecture sur les lieux où sont organisées ces opérations [de mise en pli] pour en vérifier la qualité". Ils devront aussi "mettre en place une cellule opérationnelle de suivi de la distribution de la propagande électorale sur tout le ressort départemental (le cas échéant au niveau des sous-préfectures pour un suivi fin)".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.