Cet article date de plus d'un an.

Régionales : Éric Dupond-Moretti dans la course

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Régionales : Éric Dupond-Moretti dans la course
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Bourse, J.Nény, S.Guillemot, S,M.Auvray, F.Cardoen - France 3
France Télévisions

Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, a officialisé sa candidature dans les Hauts-de-France pour les élections régionales. Le natif de Maubeuge (Nord) a fait fuser les réactions dans la classe politique.

Éric Dupond-Moretti se lance dans la campagne des régionales chez lui, dans les Hauts-de-France. Il n'est pas tête de liste, mais candidat dans le Pas-de-Calais, comme il l'a annoncé dans une interview à La Voix du Nord. "À la différence de Xavier Bertrand, je ne veux pas chasser sur les terres du Rassemblement national" a-t-il déclaré au journal.

La Grenouille et le Rat

La réaction du parti de Marine Le Pen n'a pas tardé, sa présidente est elle-même candidate pour les départementales. "J'ai vu beaucoup de forts en gueule ici (...) ils sont tous assez rapidement repartis, humiliés par l'expérience", a-t-elle déclaré à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Le deuxième adversaire d'Éric Dupond-Moretti ? Le président sortant ex-LR Xavier Bertrand. Ce dernier s'est fendu, sur Twitter, d'une métaphore utilisant Jean de la Fontaine, en pleine visite dans un musée dédié. Il a évoqué La Grenouille et le Rat pour signaler que Marine le Pen pourrait profiter de ce duel. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.