Présidentielle 2022 : scission au sein du clan Le Pen

Publié Mis à jour
Présidentielle : scission au sein du clan Le Pen
Article rédigé par
C. Motte, T. Curtet, C. Graziani - franceinfo
France Télévisions

Alors que Marion Maréchal songe à soutenir Éric Zemmour à la prochaine élection présidentielle, Marine Le Pen se dit très affectée par cette décision. Jean-Marie Le Pen, lui, tente de jouer les médiateurs entre sa fille et sa petite-fille.

Marion Maréchal aux côtés d'Éric Zemmour, c’était il y a quatre mois en Hongrie. Une image de proximité que l’on pourrait bientôt revoir dans la campagne présidentielle de l’ancien polémiste. "Je réfléchis, aucune décision n’est prise", a confié la nièce de Marine Le Pen au Parisien, à propos d’une éventuelle collaboration entre eux. "La cohérence, la vision, la stratégie font que je penche pour Éric Zemmour. C’est certain. Mais il y a un sujet familial", a-t-elle précisé au Figaro.

"Brutal et difficile"

Autrement dit, pour cette élection présidentielle, Marion Maréchal ne soutiendra pas sa tante. Un choix politique qui semble affecter personnellement Marine Le Pen. "Si je vous disais que ça ne me touche pas, personne me croirait. J’ai élevé Marion avec ma sœur pendant les premières années de sa vie, donc évidemment c’est brutal, violent et difficile pour moi", a confié la candidate d’extrême droite sur CNews. "Je souhaite m’entretenir dans les prochains jours avec Marine et Marion", a quant à lui déclaré Jean-Marie Le Pen sur Twitter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.