Présidentielle : le clan Le Pen fragilisé par une trahison familiale

Publié
Présidentielle : le clan Le Pen fragilisé par une trahison familiale
FRANCE 2
Article rédigé par
G.Daret, T.Curtet, V.Astruc A.Dupont, G.Gheorghita, L.Dulois - France 2
France Télévisions

Marion Maréchal a prononcé quelques mots affirmant sa préférence pour le candidat à la présidentielle, Eric Zemmour, quittant ainsi son parti. Sa tante, Marine Le Pen, encaisse cette trahison.

Ce sont quelques mots, lourds de sens, qui ont mis le feu aux poudres. Marion Maréchal a déclaré au Figaro : "La cohérence, la vision, la stratégie font que je penche pour Eric Zemmour. C'est certain. Mais il y a un sujet familial. Officiellement, il s'agit d'une préférence. D'ailleurs, Eric Zemmour se montre prudent. Interrogé à ce sujet, il répond "qui vivra verra".

Une rupture familiale

Une chose est sûre : Marion Maréchal ne soutiendra pas sa tante, Marine Le Pen. "Si je vous disais que ça ne me touche pas, personne ne me croirait. (...) Évidemment c'est difficile pour moi", confie Marine Le Pen. Mais en coulisses, personne n'est étonné de cette rupture familiale. De plus, Marion Maréchal veut revenir en politique. Il s'agirait alors d'une stratégie politique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.