Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo "Il est temps que tout cela s'arrête", tacle Valls à quelques heures du grand meeting politique de Macron

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo avec AFP et Reuters
France Télévisions

Le chef du gouvernement n'a pas caché son agacement alors que son ministre de l'Economie lance son mouvement En marche !.

La question l'a un peu agacé. Manuel Valls a jugé qu'il était "temps que tout cela s'arrête", à quelques heures du premier meeting politique d'Emmanuel Macron et de son mouvement En marche !, mardi 12 juilletLe Premier ministre, interpellé au Sénat par BFMTV sur la question de savoir si un ministre peut effectivement tenir ce genre de rassemblement, a répondu par cette formule, laconique et cinglante.

L'initiative du ministre de l'Economie suscite aussi l'agacement chez plusieurs ténors socialistes. Pour Olivier Faure, le message du locataire de Bercy est "flou" : "Moi j'attends juste de savoir où il va puisqu'il est 'en marche', mais pour l'instant, ça ne me convient pas", a déclaré le député de Seine-et-Marne.

Grand meeting de Macron : "Moi j'attends juste de savoir où il va puisqu'il est en marche" lance un député PS
Grand meeting de Macron : "Moi j'attends juste de savoir où il va puisqu'il est en marche" lance un député PS Grand meeting de Macron : "Moi j'attends juste de savoir où il va puisqu'il est en marche" lance un député PS

Interrogé par BFMTV sur le fait de pouvoir "être ministre l'après-midi et dans un meeting le soir", Emmanuel Macron s'est lui aussi fendu d'une petite pique en répondant : "J'ai le sentiment que c'est le cas de pas mal de monde en ce moment", allusion à peine voilée à "Hé ho la gauche", le mouvement qui soutient François Hollande et dont font partie plusieurs membres du gouvernement, notamment Stéphane Le Foll, Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.