Présidentielle : Marine Le Pen durcit le ton au Zénith de Paris

À cinq jours du premier tour, le ton est encore monté hier soir, lundi 17 avril, au Zenith de Paris. Donnée pour favorite au second tour, Marine Le Pen a remis au coeur de la campagne ses thèmes de prédilection : la sécurité et l'immigration.

FRANCE 2

Le meeting parisien de Marine Le Pen ne ressemblait à aucun autre de la campane. À l'extérieur, une sécurité maximum ; à l'intérieur, une salle qui peine à se remplir. Mais quand la candidate fait son entrée, l'ambiance devient électrique. Son discours très musclé était consacré presque exclusivement à l'immigration. "Chaque jour, ce sont des centaines d'étrangers supplémentaires qui rentrent chez nous pour s'y installer. (...) L'immigration massive n'est pas une chance pour la France. C'est un drame pour la France." a lancé la candidate frontiste à l'assistance.

Irruption d'une Femen

Dans la salle, l'ambiance est tendue. Et au beau milieu du discours surgit une Femen, un bouquet à la main, aussitôt fermement évacuée par la sécurité. Un bref incident qui renforce encore la motivation des sympathisants frontistes : "Ce sont des pourris ces gens-là, ils n'ont rien à faire ici, ce sont des anti-démocrates" s'insurge un militant. Derrière ce discours très offensif et un optimisme affiché, les proches de Marine Le Pen reconnaissent que tout est possible dimanche prochain : que la candidate arrive en tête, ou reste à la porte du second tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femen interrompt le meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, lundi 17 avril 2017.
Une femen interrompt le meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, lundi 17 avril 2017. (CITIZENSIDE/SAMUEL BOIVIN)