Présidentielle : le vote par procuration en augmentation par rapport au premier tour

J-3 avant le deuxième tour, et à en juger par le nombre de procurations, beaucoup comptent bien aller voter : à Paris, les demandes pour ce dimanche ont augmenté de 83% par rapport au premier tour. À Marseille (Bouches-du-Rhône), les files d'attente s'allongent devant les commissariats. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Si la procédure est simple, l'attente peut être longue. Dans ce commissariat du centre de Marseille (Bouches-du-Rhône), des habitants patientent depuis une demi-heure. Il sont absents ce week-end pour le second tour de la présidentielle, mais le vote reste pour eux un devoir. "Parce que la présidentielle, parce que second tour, parce que c'est un acte citoyen important", explique une jeune femme.

Plus de 5% des suffrages en 2012

Seule condition : connaître quelqu'un qui peut voter à sa place dans la commune où l'on est inscrit. En théorie, n'importe quel électeur peut établir une procuration jusqu'à la veille du scrutin. En pratique, mieux vaut s'y prendre à l'avance en raison des délais postaux. En 2012, les procurations ont représenté plus de 5% des suffrages au second tour de la présidentielle. Quelque 1,5 million de Français y ont eu recours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les affiches officielles d\'Emmanuel Macron et Marine Le Pen, avant le second tour de la présidentielle 2017. 
Les affiches officielles d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen, avant le second tour de la présidentielle 2017.  (ERIC GAILLARD / REUTERS)