Présidentielle 2022 : le candidat communiste Fabien Roussel veut "être le président qui portera un pacte pour la jeunesse"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Présidentielle 2022 : le candidat communiste Fabien Roussel veut "être le président qui portera un pacte pour la jeunesse"
Article rédigé par
L.Kaddour - France 2
France Télévisions

La fête de l'Humanité se déroule ce week-end du samedi 11 au dimanche 12 septembre à La Courneuve en Seine-Saint-Denis. Le communiste Fabien Roussel, candidat à la course à l'Élysée est venu y rencontrer ses électeurs. Il a répondu en direct aux questions de Leïla Kaddour, présentatrice du journal de 13 Heures.

La fête de l'Humanité, connue pour ses concerts de musique et ses débats, se déroule du samedi 11 au dimanche 12 septembre à La Courneuve en Seine-Saint-Denis. Fabien Roussel, candidat communiste à l'élection présidentielle en 2022 est venu rencontrer ceux qui pourront être ses fidèles électeurs lors des futures échéances électorales. En duplex depuis la Courneuve, il a répondu, en direct, aux questions de Leïla Kaddour, présentatrice du journal de 13 Heures. Lorsque la journaliste lui demande la raison d'une candidature du PCF, 15 ans après la dernière, il développe : "Nous avons fait le choix de présenter une candidature collective à cette élection présidentielle pour porter la colère et les espoirs du monde du travail. Je veux être le président qui portera un pacte pour la jeunesse."

"Nous devons quitter l'oligarchie financière qui domine tout"

Lors des scrutins de 2012 et de 2017, le parti communiste s'était en effet rangé derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Cela ne sera pas le cas en 2022 et Fabien Roussel tient à clarifier la raison de ce choix : "Nous vivons une crise sanitaire sociale, écologique, démocratique et sanitaire tellement forte que nous ne pourrons pas nous en sortir si nous ne quittons pas cette oligarchie financière qui domine tout".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.