Présidentielle 2022 : des étudiants occupent l'université de La Sorbonne pour dénoncer le choix "horrible" entre Macron et Le Pen

Des étudiants et des militants bloquent la Sorbonne trois jours après le premier tour de la présidentielle et affirment leur colère face à un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiants occupent l'université de La Sorbonne à Paris pour dénoncer le second tour de la présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le mercredi 13 avril 2022. (AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)

Toutes les portes de l’université de la Sorbonne sont bloquées, depuis l’après-midi du mercredi 13 avril. Cinq cents étudiants ont voté l’occupation, et sont en colère face au duel Macron-Le Pen du second tour de la présidentielle. Contrairement à 2002, il n’y a pas eu de grandes manifestations depuis l’annonce des résultats dimanche soir. Mais un mouvement prend forme au sein de certains lycées et certaines universités.

>> Suivez les dernières informations sur la présidentielle dans notre direct

Au sein de l'université de La Sorbonne occupée par étudiants qui sont en colère contre le duel Macron-Le Pen au second tour de la présidentielle, le mercredi 13 avril. (AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)

"II faut choisir entre la radicalité néolibérale ou la radicalité fasciste, et c’est horrible", déclare Julien. L'étudiant soutient donc le mouvement qui émerge à la Sorbonne mais d’autres râlent un peu contre la méthode, à quelques jours des partiels. Leur faculté est évacuée. Il a fallu faire des cours d’anglais dans un bistrot. "Du coup, on a plus discuté et bu un petit café", explique un étudiant.

 
Soudain, une porte s’ouvre enfin : "Tu rentres ou tu ne rentres pas ?" Dans l’amphi, plein à craquer, les assemblées générales s’enchaînent. L’annulation des cours au moins jusqu’à lundi est décidée, le fait de dormir sur place aussi. Au cœur du mouvement, il y a cette question : comment se positionner, quand on a 20 ans et qu’on a voté Mélenchon au premier tour ? "Faire barrage à Le Pen ou ne pas du tout voter ? C’est la grande question ici", expose une étudiante.

Au sein de l'université de La Sorbonne occupée par étudiants qui sont en colère contre le duel Macron-Le Pen au second tour de la présidentielle, le mercredi 13 avril. (AGATHE MAHUET / RADIO FRANCE)

En attendant, le dîner s’organise. "On a ouvert le distributeur et on donne à tout le monde pour partager", décrit un étudiant. Certains rêvent d’occuper la fac jusqu’au 24 avril. La Sorbonne annonce de son côté, vu les événements, qu’elle restera fermée jeudi 14 avril et jusqu’à nouvel ordre.

"Ni Macron ni Le Pen" : des étudiants occupent l'université de La Sorbonne - Agathe Mahuet
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.