Marine Le Pen : la candidate jugée par son père

C'est un timide soutien qu'a accordé Jean-Marie Le Pen à sa fille. Même s'il annonce voter pour Marine Le Pen dans 15 jours, il avance aussi une critique. Sa fille aurait pu mieux faire.

FRANCE 2

Ce lundi 24 avril, Jean-Marie Le Pen ne boude pas d'être de nouveau plébiscité par les médias. Pour lui, la qualification de sa fille est une bonne chose, même s'il pense que le score de sa fille aurait pu être meilleur. "On l'aurait préféré plus fort. Mais je m'en suis contenté du moment qu'il était qualificatif", explique Jean-Marie Le Pen. Le père de Marine Le Pen estime qu'une campagne plus énergique et moins dédiabolisée aurait sûrement eu plus d'impact. Pour lui, Marine Le Pen n'a pas assez insisté sur l'immigration. "Elle aurait pu en faire plus et surtout plus tôt", livre Jean-Marie Le Pen. Les désaccords sont encore vifs avec la ligne prônée par Florian Philippot.

"Bravo Marine, mais le plus dur reste à faire"

Même s'il est encore en froid avec sa fille, Jean-Marie Le Pen l'a félicitée. "Je lui ai envoyé un petit message qui disait : Bravo Marine, mais le plus dur reste à faire", livre Jean-Marie Le Pen. En 2002, ce dernier avait recueilli 4,8 millions de voix au premier tour. Sa fille en engrange 2,8 millions de plus que lui. Jean-Marie Le Pen se dit satisfait de la progression des idées du Front national.

Le JT
Les autres sujets du JT
  
   (VALERY HACHE / AFP)