Replay Présidentielle 2022 : revivez le premier débat entre les cinq candidats à la primaire écologiste

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
REPLAY. Présidentielle 2022 : revivez le premier débat entre les cinq candidats à la primaire écologiste -
REPLAY. Présidentielle 2022 : revivez le premier débat entre les cinq candidats à la primaire écologiste REPLAY. Présidentielle 2022 : revivez le premier débat entre les cinq candidats à la primaire écologiste - ()

Delphine Batho, Jean-Marc Governatori, Yannick Jadot, Eric Piolle et Sandrine Rousseau s'affrontent pour la première fois afin d'obtenir l'investiture du pôle écologiste en vue de l'élection présidentielle de 2022.

Ce qu'il faut savoir

Qui pour porter les couleurs de l'écologie à l'élection présidentielle de 2022 ? Deux femmes et trois hommes sont sur les rangs et se disputeront les faveurs des électeurs lors d'une primaire qui aura lieu en ligne du 16 au 29 septembreLes cinq candidats ont défendu leurs programmes, dimanche 5 septembre, en direct de l'Auditorium de Radio France. Revivez leur débat sur France Inter et franceinfo canal 27 dans l'émission "Questions politiques", présentée par Thomas Snégaroff, entouré de Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions), Françoise Fressoz (Le Monde), Carine Bécard et Alexandra Bensaid (France Inter). 

La primaire d'Europe Ecologie-Les Verts mais pas que. Cette consultation est organisée par les différentes composantes du pôle écologiste : le parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV), mais aussi Génération.s, le Mouvement des progressistes, Génération écologie et l'Alliance écologiste indépendante.

Deux favoris et trois outsiders. Si le médiatique Yannick Jadot a longtemps fait figure de favori, depuis sa percée aux européennes en 2019, Éric Piolle, maire de Grenoble (Isère) depuis 2014, réélu en 2020, dispose de nombreux soutiens au sein d'EELV. Ils auront face à eux trois challengers : la députée Delphine Batho, ancienne ministre de l'Ecologie, Sandrine Rousseau, ex-numéro 2 d'EELV, et enfin le centriste Jean-Marc Governatori

 Un trublion parmi les candidats. Jean-Marc Governatori, qui partage la présidence de Cap écologie avec l'ex-ministre Corinne Lepage, avait été dans un premier temps écarté de cette primaire pour cause de parrainages insuffisants. Ce Niçois de 62 ans est tout de même parvenu à la réintégrer par voie de justice, mais il est loin de faire l'unanimité au sein des militants et autres candidats écologistes. En cause, ses positions ambiguës vis-à-vis du vaccin et du pass sanitaire.

 Les écologistes en quête de participants. Quelque 30 000 sympathisants se sont inscrits sur le site pour pouvoir voter à cette primaire ouverte. Un chiffre supérieur à celui de la primaire organisée en 2016, mais loin du raz-de-marée espéré par certains, qui attendaient 100 000 participants. Pour Julien Bayou, le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, "le nombre n’importe pas vraiment", l'enjeu étant plutôt pour lui "les débats télévisés qui peut-être apporteront une audience". Les citoyens qui souhaitent apporter leur voix à cette primaire ont jusqu'au 12 septembre pour s'inscrire.