Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon est opposé à une entrée de la France dans le conflit entre la Russie et l'Ukraine

Publié Mis à jour
"Pour ne pas rentrer en guerre" : Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi il ne veut pas livrer des armes à l'UkrainePour ne pas entrer en guerre
"Pour ne pas rentrer en guerre" : Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi il ne veut pas livrer des armes à l'UkrainePour ne pas entrer en guerre "Pour ne pas rentrer en guerre" : Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi il ne veut pas livrer des armes à l'UkrainePour ne pas entrer en guerre
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

"Il faut se rendre compte que le risque de guerre totale existe", a prévenu le candidat de La France insoumise dans l'émission "Elysée 2022" sur France 2.

"Je ne suis pas pour qu'on entre en guerre." Invité de l'émission politique "Elysée 2022" sur France 2, Jean-Luc Mélenchon a assuré jeudi 24 mars qu'il était opposé à l'entrée en guerre de la France dans le conflit entre l'Ukraine et la Russie. "Soit c'est la diplomatie, soit c'est la guerre totale, je fais le choix de la diplomatie", a-t-il déclaré. "Mais je suis obligé de dire que c'est un désastre, a ajouté le candidat de La France insoumise, parce que personne n'a rien prévu dans le cas où on serait mis au défi, alors que tout le monde annonce depuis des années que les Russes sont des dangers ambulants."

>> Suivez en direct l'émission "Elysée 2022" sur France 2

"Il faut se rendre compte que le risque de guerre totale existe, a-t-il prévenu, nous avons affaire à un régime qui s'est mis lui-même dans une impasse politique, c'est-à-dire que maintenant, il est obligé de gagner et nous sommes obligés de le faire perdre." 

"Je suis le seul qui ne s'est pas trompé. Cela fait dix ans que j'annonce que les choses vont mal tourner en Ukraine", a-t-il également affirmé au sujet de ce conflit. Il a salué le maintien de la diplomatie d'Emmanuel Macron, qui a multiplié les coups de fil avec Vladimir Poutine depuis le début de la guerre. Le président français "a raison d'appeler Poutine, ça me coûte de le dire, mais je le dis", a-t-il assuré. Jean-Luc Mélenchon a enfin proposé d'envoyer des casques bleus de l'ONU en Ukraine, notamment pour protéger les centrales nucléaires.

Mélenchon " Si je suis président, j'envoie les Français faire casques bleus devant les centrales nucléaires"
Mélenchon " Si je suis président, j'envoie les Français faire casques bleus devant les centrales nucléaires" Mélenchon " Si je suis président, j'envoie les Français faire casques bleus devant les centrales nucléaires"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.