Présidentielle : "Éric Ciotti aura évidemment une place spéciale et singulière dans ma campagne", assure Valérie Pécresse

La candidate désignée par les militants des Républicains pour les représenter lors de l'élection présidentielle a choisi d'effectuer son premier déplacement dans le fief de son récent adversaire, Éric Ciotti.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse, candidate des Républicains à l'élection présidentielle de 2022 sur France Inter, le 6 décembre 2021. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)

"Éric Ciotti aura évidemment une place spéciale et singulière dans ma campagne parce qu'il incarne cette 'droite Pasqua' que nous devons mettre à l'honneur", a assuré Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle, lundi 6 décembre sur France Inter.

La candidate se rend lundi à Nice et à Saint-Martin-Vésubie et explique qu'aller "dans le village d'Éric Ciotti pour mon premier déplacement, c'est montrer vis-à-vis de lui la place qu'il a prise avec sa très belle campagne et la place que ses idées aussi auront dans ma campagne".

"Mon programme ne sera pas dénaturé"

"Mon projet ne sera pas édulcoré. Il peut être enrichi, pimenté mais pas dénaturé par les propositions de mes autres camarades candidats", a-t-elle toutefois ajouté, rappelant que "les militants ont tranché très clairement pour mon projet".

Alors qu'Éric Ciotti a estimé dimanche que Valérie Pécresse n'avait pas envoyé "un bon message" en ne reprenant pas ses propositions les plus dures, celle-ci assure que le député des Alpes-Maritimes "fera partie" de ses soutiens car "depuis toujours, il a été d'une grande fidélité à sa famille" politique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.