VIDEO. Municipales : Moscovici appelle à un second tour de "ressaisissement"

Le ministre de l'Economie lance un appel au "rassemblement" des partis de gauche et à la "mobilisation" des électeurs de gauche abstentionnistes.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a appelé à un second tour de "ressaisissement", au lendemain du premier tour des municipales qui a viré au vote sanction pour la majorité socialiste au pouvoir. Il a lancé un appel, lundi 24 mars sur Europe 1, au "rassemblement" des partis de gauche et à la "mobilisation" des électeurs de gauche abstentionnistes.

Suivez toute l'actualité des municipales en direct

L'UMP "a tort de pavoiser"

Pierre Moscovici a mis les faibles résultats du PS au premier tour sur le compte des réformes économiques et sociales en cours : "La facture, les Français n'ont pas fini de la payer : ils auraient tort de faire un chèque en blanc à ceux qui ont mis le pays dans cet état." La droite, selon lui "réactionnaire", qui "a fait beaucoup d'appels au Front national", "a tort de pavoiser", a-t-il dit. "Il n'y a pas de leçon à recevoir de ceux qui ont mis le pays dans l'état dans lequel il est."

Commentant les bons scores du Front national, il a appelé les Français à "se souvenir des résultats de la gestion" des villes déjà dirigées par le FN. "Nous ne considérons pas que le FN est un parti exactement comme les autres", a-t-il clamé. Et "quand le FN est en situation de prendre une ville, nous devons faire en sorte de l'empêcher".

Le ministre de l\'Economie Pierre Moscovici, le 6 mars 2014 à Bern (Suisse).
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, le 6 mars 2014 à Bern (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)