VIDEO. "Aux Abois", le concert d'aboiements d'un artiste plasticien contre la montée du FN

L'artiste Olivier de Sagazan, rejoint par une cinquantaine d'habitants de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), a organisé lundi un concert d'aboiements devant la base sous-marine 

"Aboyer, c'est comme un geste désespéré, c'est une sorte de régression sur un plan biologique, je veux juste pousser, avec quelques gens qui sont autour de moi, un cri d'alarme." C'est l'artiste plasticien Olivier de Sagazan, rejoint par une cinquantaine d'habitants de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui explique pourquoi il a organisé un concert d'aboiements devant la base sous-marine de la ville portuaire, lundi 26 mai.

"On est sidérés par cette montée du FN !"

L'acte d'Olivier de Sagazan se veut politique : il est dirigé contre le Front national après la percée du parti de Marine Le Pen aux Européennes du dimanche 25 mai : "On est juste sidérés par cette montée du FN", dit-il à Ouest-France. L'artiste ne néglige pas néanmoins la "performance artistique" : "Tout geste artistique a aussi, dès l'instant où il s'exprime en public, un pouvoir public". Olivier de Sagazan avait auparavant manifesté à sa façon lors des municipales contre le FN.

capture d\'écran, le 26 mai 2014 devant la base marine Saint-Nazaire
capture d'écran, le 26 mai 2014 devant la base marine Saint-Nazaire (OLIVIER DE SAGAZAN / YOUTUBE)