Cet article date de plus de six ans.

Municipales : à Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) devance légèrement Anne Hidalgo (PS)

Selon une première estimation, les listes UMP recueilleraient 34,8% des suffrages, contre 33,6% pour le PS.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, le 23 mars 2014 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

C'est l'une des surprises de ce scrutin. Selon une première estimation Ipsos-Steria, la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet devance légèrement sa rivale socialiste Anne Hidalgo à Paris, au premier tour des municipales, dimanche 23 mars. Elle obtiendrait 35,2% des suffrages, contre 34% pour la première adjointe sortante. 

>Les résultats des élections municipales en direct

"On nous annonçait comme une évidence le triomphe de l'équipe sortante, c'est le contraire qui s'est produit ce soir", s'est félicitée la candidate UMP. Dans le 15e arrondissement, Anne Hidalgo est même largement distancée par le candidat UMP Philippe Goujon. Selon des résultats partiels, relayés par une journaliste du Figaro, elle ne recueille que 29%, contre 48,9% pour le maire sortant de l'arrondissement.

"La gauche est en tête dans la majorité des arrondissements"

L'UMP ne devrait cependant pas déloger les socialistes de l'hôtel de ville dimanche prochain. Dans le 14e, Nathalie Kosciusko-Morizet n'obtient que 32,2% des suffrages, contre 39,3% pour Carine Petit (PS). Dans le 12e, Valérie Montandon (UMP) accuse un retard de 5 points sur la candidate socialiste Catherine Baratti-Elbaz (37,4%). Sans ces deux arrrondissements, l'UMP ne peut pas espérer reconquérir la capitale.

La tête de liste socialiste n'a d'ailleurs pas manqué de souligner que "dans deux arrondissements clés, les 12e et 14e, la gauche est largement en tête""Ce soir, je me réjouis que la gauche, les équipes de progrès, soient en tête dans la majorité des arrondissements", a-t-elle également déclaré.

Derrière les deux femmes, c'est l'écologiste Christophe Najdovski qui tire son épingle du jeu. Toujours selon l'estimation Ipsos-Steria, il obtient 8,8% des suffrages. Le Front national mené par Wallerand de Saint-Just réaliserait 6,6%, le Front de gauche de Danielle Simonnet 4,9%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.