Municipales à Paris : Cédric Villani maintient sa candidature en dépit de la demande d'Emmanuel Macron de "rejoindre Benjamin Griveaux"

Le candidat a fait cette déclaration quelques minutes après sa rencontre avec le chef de l'Etat à l'Elysée. 

Cédric Villani, le 1 décembre 2019 au Trianon à Paris. 
Cédric Villani, le 1 décembre 2019 au Trianon à Paris.  (BENOIT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

"Aujourd’hui, j’acte une divergence majeure." Cédric Villani ne renonce pas. Le candidat à la mairie de Paris a annoncé le maintient de sa candidature à la mairie de Paris, dimanche 26 janvier. Le candidat a fait cette déclaration quelques minutes après avoir rencontré Emmanuel Macron, qui lui a demandé de se rapprocher de Benjamin Griveaux.

"Je sais ce que je dois au président de la République. Je sais aussi la fidélité que je dois aux citoyens qui m'accordent leur confiance (...) Ma campagne pour Paris continue en toute indépendance", a déclaré le mathématicien médaillé Fields à l'issue de sa rencontre avec le chef de l'Etat.

Le président de la République avait reçu quelques minutes plus tôt le candidat LREM dissident à la mairie de Paris pendant près d'une heure à l'Élysée. Et  ce sont les services du chef de l'Etat qui ont pris l'initiative de communiquer à l'issue de l'entretien, alors qu'un nouveau sondage paru dimanche a mis en évidence les difficultés du camp présidentiel pour la conquête de la mairie de Paris : Benjamin Griveaux, candidat investi par LREM, recueille 16% des intentions de vote au premier tour, et Cédric Villani 10%, selon cette étude Odoxa pour CGI et Le Figaro, loin derrière Anne Hidalgo (24%) et Rachida Dati (18%).