Elections municipales : Edouard Philippe annonce être candidat au Havre en tant que tête de liste

Le Premier ministre l'indique, vendredi, dans une interview au quotidien régional "Paris-Normandie". Toutefois, il affirme qu'il restera à Matignon s'il est élu et laissera sa place à une autre personne de la liste.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, à Paris, le 30 janvier 2020.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, à Paris, le 30 janvier 2020. (CHARLES PLATIAU / AFP)

Le Premier ministre, Edouard Philippe, annonce, vendredi 31 janvier, dans une interview au quotidien régional Paris-Normandie qu'il est candidat aux élections municipales au Havre (Seine-Maritime) en tant que tête de liste. "Ma décision est prise. Je l'ai mûrie comme toute décision importante. J'ai décidé d'être candidat à la mairie du Havre comme tête de liste (...) Dans une démocratie, le fondement de la légitimité, c'est l'élection", a déclaré le chef du gouvernement. Toutefois, il affirme qu'il restera à Matignon s'il est élu et laissera sa place à une autre personne de la liste.

Cette annonce n'est pas une surprise. Edouard Philippe a été maire du Havre entre 2010 et 2017. La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a déclaré jeudi qu'elle ne serait pas "étonnée" de voir le Premier ministre candidat dans la cité normande. "Il parle avec un amour immodéré de sa ville, où il a ses racines", avait-elle insisté.

"Je n'ai jamais envisagé un engagement ailleurs"

"C'est la ville que j'aime, c'est là que sont mes attaches", assure Edouard Philippe à Paris-Normandie. Il précise que des personnes l'ont encouragé à étudier des candidatures à Paris ou Bordeaux mais qu'il n'a "jamais envisagé un engagement politique ailleurs qu'au Havre".

"Je souhaite pouvoir continuer à transformer cette ville que j'aime et pour cela il faut se confronter au suffrage universel", a déclaré le Premier ministre au micro de France Bleu. Il a dit vouloir être "totalement transparent" : "J'ai une mission qui m'a été confiée par le président de la République et je considère que je ne pourrai redevenir maire du Havre que quand cette mission sera achevée."

Le Premier ministre a imposé aux membres du gouvernement la date limite du 31 janvier pour se déclarer candidat aux élections municipales.