Les femmes entrent en nombre dans les assemblées départementales

Ce 2 avril, les assemblées départementales étaient composées pour moitié de femmes, loi sur la parité oblige. France 3 l'a constaté à Cahors, dans le Lot.

FRANCE 3

Ce jeudi 2 avril, il y avait des nouvelles têtes dans l'assemblée départementale à Cahors, dans le Lot. Et pour cause, une nouvelle loi impose la parité dans les hémicycles départementaux.

Nelly Ginestet, 45 ans, est l'une de ces nouvelles venues. Celle qui travaille dans une association d'insertion pour les personnes handicapées savoure son élection. Avant, "il y avait 3 femmes sur 31 conseillers généraux", rappelle-t-elle au micro de France 3. Désormais, l'égalité est parfaite : 17 hommes et 17 femmes.

Seulement 10 femmes présidentes de département

Ses collègues masculins sont heureux de ce changement. "Il fallait bien forcer un peu le destin pour permettre de donner aux assemblées départementales un nouveau souffle avec cette parité", confie un conseiller.
En revanche, Geneviève Lagarde, qui était pressentie pour diriger le département, a finalement été battue par Serge Rigal, le président sortant, lui aussi socialiste. Dans toute la France, seules 10 femmes ont été élues. C'est quand même cinq de plus qu'auparavant.

Le JT
Les autres sujets du JT