Cet article date de plus de six ans.

Les 4 Vérités-Jean-Christophe Lagarde conteste le "ni-ni"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le président du parti centriste UDI, Jean-Christophe Lagarde, était l'invité de Jeff Wittenberg dans les 4 Vérités ce vendredi 27 mars. Il est revenu sur les enjeux des élections départementales, et sur l'attitude des centristes en cas de duel FN/PS.

Jean-Christophe Lagarde revient d'abord sur le sondage Opinionway selon lequel 63% des Français sont pour la suppression des conseils départementaux. Selon lui, "le gouvernement n'a rien fait pour que ça soit clair. Il a créé un brouillard pour éviter la sanction légitime que les Français voulaient lui infliger". Pour le président de l'UDI, les départements ne sont pas nécessaires dans les grandes métropoles, mais ils sont très utiles dans les zones rurales.

 "Une alternance, mais pas au profit de l'extrême droite"

"Je souhaite une alternance au Parti socialiste, mais pas au profit de l'extrême droite", déclare Jean-Christophe Lagarde. Il précise que si, au second tour, il reste un candidat socialiste face à un candidat FN, il fera "le moins pire des choix". Il accuse quand même Manuel Valls de "valoriser l'extrême droite pour essayer de nuire à l'opposition républicaine". Et il appelle les électeurs à venir voter en masse dimanche 29 mars car, selon lui, le président et le Premier ministre ont traité avec "mépris" le vote des électeurs au premier tour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.