Cet article date de plus d'un an.

Résultats des législatives 2022 : le Rassemblement national arrive troisième avec 18,68% des voix au premier tour, selon les résultats définitifs

Le RN est quasiment assuré de pouvoir constituer un groupe à l'Assemblée nationale à l'issue du second tour, ce qui n'était pas le cas il y a cinq ans avec l'élection de seulement huit députés.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Marine Le Pen, lors d'une réunion publique à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 5 juin 2022. (DENIS CHARLET / AFP)

Le Rassemblement national réalise une percée historique lors de ce premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin. En totalisant 18,68% des voix, selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, le RN fait beaucoup mieux que le Front national en 2017, qui avait tout juste dépassé les 13% des suffrages.

>> Résultats, réactions, analyses… Suivez les réactions au lendemain du premier tour des législatives 2022

Au premier tour de ces législatives, le parti de Marine Le Pen arrive en troisième position derrière la coalition Ensemble ! (25,75%), au coude-à-coude avec la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes) (25,66%), mais devant le bloc de droite LR-UDI-DVD (13,62%). Le RN peut désormais envisager la constitution d'un groupe de 20 à 45 députés à l'Assemblée, selon les projections en sièges.

Marine Le Pen largement en tête dans le Pas-de-Calais

Quelques jours avant le premier tour, plusieurs ténors du RN avaient expliqué viser plus d'une centaine de députés à l'issue du second tour, le 19 juin. "Nous avons réuni 50% des voix dans plus de 150 circonscriptions et 55% des suffrages dans plus de 90 circonscriptions", avait souligné Marine Le Pen, appelant les électeurs à lui donner "100 à 150 députés". 

Même si l'objectif paraît très difficile à atteindre, le Rassemblement national réalise d'ores et déjà un gros coup : il est assuré de constituer un groupe à l'Assemblée nationale (au moins 15 députés), ce qui n'était pas le cas il y a cinq ans, avec seulement huit élus au Palais-Bourbon. Marine Le Pen est arrivée largement en tête dans sa circonscription du Pas-de-Calais (53,96%), mais elle n'a pas été élue dès le premier tour, faute d'un nombre suffisant de votants.

Après la progression de près de 7,5 points réalisée par la patronne du RN au second tour de la présidentielle (41,45% contre 33,9% en 2017), le RN, qui a refusé toute alliance avec Eric Zemmour et son parti, Reconquête !, poursuit sa marche en avant aux législatives. Une nouvelle donne politique pour Marine Le Pen et la principale formation d'extrême droite, qui pourra davantage peser dans le débat national.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.