Reportage Législatives 2022 : Tematai Le Gayic, le plus jeune député de l'Histoire de la Ve République, fait ses premiers pas à l'Assemblée

Les députés nouvellement élus s'installent à l'Assemblée nationale. C'est aussi le cas du benjamin de cet hémicycle, le député de la 1ère circonscription de Polynésie, issu d'un parti souverainiste.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député Tematai Le Gayic à l'Assemblée Nationale, le 22 juin 2022. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Diplômé en sciences politiques à l'université Paris 8, il a suspendu son master pour mener sa campagne et le voici fraîchement débarqué à l’Assemblée nationale. Tematai Le Gayic s’est présenté, mercredi 22 juin, pour la première fois, en tongs et paréo traditionnel, à l’Assemblée après un long voyage en avion depuis Tahiti. "24 heures, glisse-t-il tout sourire. Il faut faire avec."   

>> Qui est Tematai Le Gayic, indépendantiste polynésien et plus jeune député de France ?

Du haut de ses 21 ans, le natif de Papeete a battu le record du plus jeune député élu, auparavant détenu par Marion Maréchal, élue à 22 ans en 2012. Plutôt flegmatique, son émotion est contenue. "Je suis forcément content, un peu pris par le poids qu’il y a vis-à-vis de ces institutions, de l’histoire, mais je ne m'attarde pas trop là-dessus parce qu’il y a beaucoup de dossiers à faire avancer." 

"J’ai une grande circonscription, la moitié de la Polynésie soit 2 millions de km carrés. Passer beaucoup de temps ici, c’est en passer moins dans ma circonscription donc il faut être efficient et efficace à Paris."

Tematai Le Gayic, député de la 1re circonscription de Polynésie

à franceinfo

La priorité de celui qui a été élu sous l’étiquette d’un parti souverainiste est claire : "C’est juste de vouloir la souveraineté politique de la Polynésie, que l’ensemble des pouvoirs dépendant des institutions polynésiennes, et qu’ensuite il puisse y avoir des traités internationaux, des accords de coopération entre divers pays." 

Quand on évoque son âge, force ou faiblesse, la réponse est toute aussi limpide. "C’est une bonne chose, je pense qu’il faut qu’il y ait des jeunes qui se reconnaissent dans nos institutions. Je rappelle que ce corps électoral, que constituent les jeunes, est celui qui vote le moins, enchaîne-t-il. Peut-être parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans les leaders politiques, qu’ils ne voient pas l’importance de la politique dans la société."

"C’est important, mais il faut aussi composer avec nos aînés. Ce n’est pas parce qu’on veut un renouvellement de la classe politique qu’il faut mettre tout le monde dehors et mettre que des jeunes. Il faut composer avec tout le monde", conclut-il. Tematai Le Gayic siégera aux côtés des communistes.

Tematai Le Gayic, le plus jeune député de l'Histoire de la Ve République, fait ses premiers pas à l'Assemblée - le reportage de Benjamin Illy
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.