Législatives : après d'intenses débats, le Parti socialiste rejoint la coalition de la gauche

Publié
Législatives : après d'intenses débats, le Parti socialiste rejoint la coalition de la gauche
franceinfo
Article rédigé par
H. Capelli, A. Domy, T. Le Bras, F. Mazou, G. Gheorghita, S. Ripaud - franceinfo
France Télévisions

Après de longues heures de discussion, le Conseil national du Parti socialiste a validé à 62% l'accord passé avec la France insoumise pour les élections législatives. Qu'a gagné le parti historique de la gauche ? Pour quelles contreparties ?

L'accord a été voté après cinq heures de débats houleux. Le PS fera campagne sous la même bannière que les autres forces de gauche aux législatives. Cette coalition est une bonne nouvelle aux yeux des électeurs de gauche, à Montpellier (Hérault). "Moi, je suis assez contente d'avoir un accord, du moins un ralliement, entre les différents partis de gauche", témoigne l'une d'entre eux. "Je pense que nous avons besoin, au niveau de la gauche, d'avoir ce bloc solide et unifié", précise un autre, tandis que cette électrice de gauche regrette "que ça n'ait pas eu lieu au moment de la présidentielle".

La "responsabilité lourde" de Jean-Luc Mélenchon

L'accord a été voté par le PS la nuit du jeudi au vendredi 6 mai, vers minuit trente. Dans la foulée, Olivier Faure, Premier secrétaire du parti, lance un appel à Jean-Luc Mélenchon : "Nous allons devoir cheminer ensemble maintenant, et la responsabilité lourde que prend Jean-Luc Mélenchon ce soir, c'est qu'il est maintenant celui qui va porter les espoirs de toute la gauche et des écologistes."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.