Législatives 2024 : Emmanuel Macron "a décidé de tuer la majorité présidentielle", fustige Edouard Philippe

"Mon objectif c'est de construire une nouvelle majorité parlementaire, pas sur les mêmes bases que l'ancienne, mais sur des bases plus larges", a également déclaré l'ancien Premier ministre, jeudi.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'ancien Premier ministre Edouard Philippe présente le programme économique de son parti Horizons devant le Medef, à paris, le 20 juin 2024. (JULIEN DE ROSA / AFP)

"C'est le président de la République qui a tué la majorité présidentielle." C'est ce qu'a déclaré Edouard Philippe, ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron, au micro de TF1, jeudi 20 juin. "Il a pris sa décision seul", a-t-il ajouté. Et de poursuivre : "Il a décidé de la dissoudre. Très bien. On passe à autre chose."

"Mon objectif, c'est de construire une nouvelle majorité parlementaire, pas sur les mêmes bases que l'ancienne, sur des bases un peu plus larges pour qu'elle soit un plus solide et que l'on puisse avancer un plus loin", a également précisé le maire du Havre sur le plateau de "C à Vous", sur France 5.

Cette nouvelle majorité parlementaire intégrera des "forces politiques qui n'étaient pas dans la majorité présidentielle jusqu'à présent mais qui peuvent, je crois, discuter avec nous", a ajouté le chef du parti Horizons.

Cette nouvelle majorité parlementaire se fera "avec toutes celles et ceux qui s'inscrivent dans le bloc républicain et qui ont envie de construire une France plus puissante, plus prospère, plus libre, plus juste", a-t-il également déclaré lors d'un meeting à Thionville (Moselle), la veille, a rapporté France 3 Grand-Est.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.