Législatives 2024 : "François Ruffin a choisi la rupture avec moi", estime Jean-Luc Mélenchon

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Lyon (Rhône), le 6 juin 2024. (ROMAIN COSTASECA / HANS LUCAS / AFP)
"Je ne mérite pas sa vindicte blessante", déclare l'ancien candidat à la présidentielle, jeudi, dans un entretien au "Figaro".

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

Les tensions au sein du Nouveau Front populaire se poursuivent. "François Ruffin a choisi la rupture avec moi, et non l'inverse", déclare Jean-Luc Mélenchon dans un entretien au Figaro, jeudi 20 juin. Le député sortant proche de LFI avait dénoncé le "sectarisme" et la "bêtise" de la commission d'investiture de LFI, qui n'a pas réinvesti plusieurs députés sortants ayant eu "l'impudence d'avoir un désaccord avec le grand chef" Jean-Luc Mélenchon. "Je n'ai jamais dit de mal de lui, et je n'en dirai pas plus aujourd'hui qu'hier. D'ailleurs, il a été réinvesti par LFI, comme Clémentine Autain. Ils ne l'ont pas refusé avant la clôture des inscriptions ! Où est la 'purge' qu'on m'attribue ?" Mais je ne mérite pas sa vindicte blessante".

François Bayrou accuse le RN et le Nouveau Front populaire de représenter "deux dangers mortels pour la société". Le président du MoDem, François Bayrou, a mis en garde, jeudi à Lille, contre les "deux dangers mortels pour la société" que représentent selon lui le Rassemblement national et le Nouveau Front populaire lors des élections législatives. "L'extrémisme des deux côtés constitue un danger aussi grave", dont la France "ne se relèverait pas avant des années", a-t-il insisté. 

La gauche se répartit les débats télévisés. Manuel Bompard, Olivier Faure, Fabien Roussel et Marine Tondelier représenteront successivement la gauche dans les prochains débats télévisés d'avant-premier tour, a annoncé la cheffe de file des Ecologistes, sur Public Sénat. Le représentant de LFI ira sur TF1 face à Jordan Bardella et Gabriel Attal mardi 25 juin, tandis que le chef du PS sera sur France 2 le 27 juin, celui du PCF sur CNews et elle-même sur BFMTV, a-t-elle détaillé, à des dates inconnues à ce stade. 

Eric Ciotti veut que ses candidats soient étiquetés "union de la droite". Le président des Républicains, allié au Rassemblement national pour les législatives, a déploré la classification de ses candidats par le ministère de l'Intérieur comme membres de l'"union de l'extrême droite""Nous sommes l'union de la droite et rien d'autre", a-t-il défendu, demandant à Gérald Darmanin "une rectification immédiate de cette classification".

Gabriel Attal présente son programme. Le Premier ministre, Gabriel Attal, a donné une conférence de presse jeudi à Paris. "Aujourd'hui, le choix est très clair, il n'y a que trois blocs. (...) C'est dès le 30 juin que tout se joue, (...) dès le premier tour que le Premier ministre (...) se choisit", a-t-il notamment déclaré. Il a également enjoint aux responsables politiques de "mettre des digues" face à la montée de l'antisémitisme et de "refuser de [le] banaliser", visant Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Revenons sur les principaux titres de la soirée :
    #LEGISLATIVES Emmanuel Macron "a décidé de tuer la majorité présidentielle", fustige l'ancien Premier ministre Edouard Philippe. Jordan Bardella est resté imprécis sur l'âge de départ à la retraite en cas de victoire du RN, disant attendre le résultat d'un audit des comptes publics pour trouver des pistes d'économies. Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité politique de la journée.
    • #METEO La Mayenne et le Maine-et-Loire sont toujours en vigilance rouge "crues", ainsi qu'en vigilance orange "pluie-inondation" et "orages". Douze départements sont également en vigilance orange pour la journée de vendredi.
    #EURO L'Espagne s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Euro, en battant l'Italie 1 but à 0.
    • #CINEMA Donald Sutherland, acteur canadien éclectique et inoubliable des Douze Salopards, de M*A*S*H*, Casanova ou Hunger Games, est mort à 88 ans.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES L'ancien Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve s'est dit "en colère contre l'alliance qui a été conclue à gauche". "Jamais dans son histoire, même au moment du Front populaire, nous n'avons vu la gauche s'allier avec l'extrême gauche", a ajouté Bernard Cazeneuve – malgré la présence du Parti communiste au sein de l'alliance ayant porté la gauche au pouvoir en 1936. "L'ennemi de cette élection" reste "le Rassemblement national", selon l'ancien ministre de l'Intérieur.
  • Avatar
    Arié Alimi
    avocat Il y a 0 sec
    "Il ne faut pas mettre en équivalence le camp des gauches, composé d'une succession de partis, notamment La France insoumise où il y a eu quelques discours qui ont franchi les lignes rouges, et un autre parti qui est l'héritier de Vichy."
    #ANTISEMITISME Sur franceinfo, l'avocat Arié Alimi estime que "les juifs sont devenus des objets dans le champ politique, sont instrumentalisés, jetés les uns contre les autres" et régulièrement utilisés pour discréditer un adversaire politique. L'avocat a signé une tribune dans Le Monde avec l'historien Vincent Lemire, intitulée "L’antisémitisme de gauche connaît une résurgence incontestable, mais il est instrumentalisé pour décrédibiliser le Nouveau Front populaire". #LEGISLATIVES
  • Avatar
    Lucie Amar
    avocate au barreau de Marseille Il y a 0 sec
    "La procédure actuelle est tellement intrusive que certaines personnes transgenres, alors que la loi ne l'exige pas, se sentent souvent obligées de justifier leur changement de genre en fournissant leur situation médicale, des photos d'eux et d'autres choses très intimes."
    #LEGISLATIVES Emmanuel Macron a qualifié hier d'"ubuesque" une proposition du Nouveau Front populaire qui permettrait d'"aller changer de sexe en mairie". Lucie Amar, avocate au barreau de Marseille, explique à franceinfo soutenir cette mesure. "Certains procureurs peuvent par exemple rejeter la demande au motif que la demande de changement de genre à l'état civil serait trop brusque, ou encore que le nouveau prénom choisi serait"ridicule"", déplore l'avocate.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES #RACISME "Bonobo", "rentrez chez vous"... Depuis les résultats des européennes, Divine dit subir des insultes racistes de ses voisins, militants du Rassemblement national. Des invectives de plus en plus décomplexées, filmées par les équipes d'"Envoyé spécial", diffusé ce soir.
  • Avatar
    Luc Chagnon
    franceinfo Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Vous êtes nombreux en commentaire à pointer le fait que l'"audit des finances publiques" réclamé par Jordan Bardella existe déjà d'une certaine manière, à travers les travaux de la Cour des comptes. Interrogé sur le sujet sur TF1, Jordan Bardella évoque un rapport de la mission d’information sénatoriale sur la dégradation des finances publiques, qui assurait constater une "rétention d’informations problématique" du gouvernement : une note du Trésor anticipant l'aggravation du déficit 2023 n'avait pas par exemple été transmise à la commission des finances. "Je suis certain que nous allons découvrir un certain nombre de dossiers dans les placards", anticipe le président du RN à partir de cet exemple.
    Avatar
    queenmum
    Il y a 0 sec
    #LÉGISLATIVES. Bonsoir. Pourquoi cet " audit" que promet Bardella pour plus tard? Tous les comptes sont publics et il peut y accéder et faire ses calculs dès maintenant , non ?
    Avatar
    Moovi
    Il y a 0 sec
    Ce à quoi on peut ajouter que la cour des comptes fait ce travail là tous mes mois et que ses travaux sont disponibles ; l'argument de l'audit, un grand classique 😉
    Avatar
    Lordjim28
    Il y a 0 sec
    Les comptes de l’etat sont disponibles et publiés à la cour des comptes, l’audit c’est pour mieux reculer de la part du RN, il faut le dire…
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    Si vous ne savez pas quel article choisir parmi notre production du jour, voici une petite sélection :
    #LEGISLATIVES Dans les Yvelines, le grand écart d'Aurélien Rousseau, ancien ministre macroniste passé à gauche pour "faire barrage au RN"
    • #CLIMAT Des "avancées significatives", mais un retard législatif qui inquiète... Ce qu'il faut retenir du rapport annuel du Haut Conseil pour le climat
    #ISRAEL_PALESTINE Après des mois de tensions, pourquoi l'armée israélienne envisage-t-elle une offensive au Liban ?
  • Avatar
    Marc11
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Bonjour, comment ça se passe en cas d’exclusion d’un candidat par un parti ? En effet ils sont déclarés en préfecture… Les partis peuvent les remplacer ?
    Avatar
    Luc Chagnon
    franceinfo Il y a 0 sec
    Bonsoir @Marc11 ! Bonne question : Jordan Bardella expliquait justement qu'il ne pouvait pas remplacer ou obliger à abandonner le candidat RN Joseph Martin, accusé de publications antisémites (ce dont il se défend), car le ministère de l'Intérieur a arrêté les candidatures définitives. De toute façon, aux législatives, c'est une personne qui candidate, pas un parti ; en revanche, le parti peut retirer les moyens humains et matériels qu'il fournit au candidat pour sa campagne, et peut lui interdire d'utiliser l'image du RN, comme l'expliquent les journalistes de TF1.
  • Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES A quel âge les Français partiront-ils à la retraite si le programme du RN est appliqué ? Difficile à dire : Jordan Bardella maintient sa volonté d'abroger la réforme des retraites d'Emmanuel Macron, et assure sur TF1 que ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans pourront partir à la retraite à 60 ans après avoir cotisé 40 annuités. Pour les autres, c'est plus difficile : "il y aura une progressivité qui sera mise en œuvre", mais le détail de cette progressivité est remis à plus tard, car "il ne me sera possible de la définir qu'une fois que j'aurai connaissance des marges budgétaires qui seront en ma possession à l'issue de l'audit" financier réclamé par le RN, assure Jordan Bardella.
  • Avatar
    t.lrnt
    Il y a 0 sec
    #LEGISLATIVES Pouvez vous nous renseigner sur l’"audit financier" annoncé par Bardella. Ça veut dire que tout le programme passera à la trappe en fonction des résultats de l’audit ? Ne sommes-nous pas déjà au courant des problèmes financiers quand on regarde les travaux de la cour des comptes ? Agences de notations ? Merci
    Avatar
    Luc Chagnon
    franceinfo Il y a 0 sec
    Bonsoir @t.lrnt ! Le président du RN Jordan Bardella répète effectivement que bon nombre de mesures jusqu'ici proposées par le RN sont suspendues aux résultats d'un "audit financier" des comptes de l'Etat, qu'il promet de réaliser pour trouver des pistes d'économies. En revanche, il n'a à ma connaissance jamais donné de détail sur la manière dont cet audit serait réalisé. Si nous avons de nouvelles informations, nous vous tiendrons au courant !