Législatives 2022 : Gabriel Attal accuse la Nupes de remettre "systématiquement en cause tous les chiffres", après les accusations de Manuel Bompard

Manuel Bompard de la Nupes a remis en cause les résultats du premier tour des élections législatives publiés par le ministère de l'Intérieur et "alerte à la nouvelle manipulation de Gérald Darmanin". 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 

Gabriel Attal, le ministre chargé des Comptes publics, accuse, lundi 13 juin sur France Inter, la Nupes de remettre "systématiquement en cause tous les chiffres", après les accusations de Manuel Bompard. Dans un tweet dans la nuit de dimanche à lundi, Manuel Bompard a remis en cause les résultats du premier tour des législatives et "alerte à la nouvelle manipulation de Gérald Darmanin".  sans donner d'explications. Une "triche" dénoncée également sur franceinfo par David Cormand, eurodéputé EELV. "Ils avaient déjà triché en refusant de mettre une nuance Nupes. On comprend mieux d'ailleurs depuis hier soir pourquoi. C'est le Conseil d'État qui avait contraint le ministre de l'Intérieur à mettre cette nuance. Ils ont triché."

"C'est une spécialité chez eux"

Gabriel Attal accuse la Nupes de "manipulation", "qu'il s'agisse des élections – on se souvient de Jean-Luc Mélenchon en 2017 –, qu'il s'agisse de notre économie – quand il y a de la croissance ils la remettent en cause ; le taux de chômage, ils disent que ce n’est pas vrai alors que nos entreprises cherchent à recruter." Et il assure que "c'est une spécialité chez eux".

Sur le fond, Gabriel Attal estime que les chiffres attribués à la Nupes correspondent bien "aux candidats qui avaient été investis ou qui se sont déclarés en préfecture". "Quand vous regardez l'accord de la Nupes et les candidats qu'ils ont investi officiellement, il n'y avait pas de candidats Outre-mer". Ce qu'on dément du côté de la Nupes : en Outre-mer, des candidats investis par la coalition ont été décomptés comme divers gauche. "Ils ne les ont pas comptabilisés, accuse David Cormand sur franceinfo, alors que ceux qui, dans les mêmes conditions, ont voté pour La République en marche, ils les ont comptés. Ils ont fait un calcul d'apothicaire", .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.