L'Assemblée nationale en quête d'une majorité, une situation inédite ?

Publié
L'Assemblée nationale en quête d'une majorité, une situation inédite ?
franceinfo
Article rédigé par
A. Uzan - franceinfo
France Télévisions

Alors que l'Assemblée nationale se cherche une majorité, Christophe Fabre, avocat spécialiste du droit constitutionnel, explique la singularité de la situation actuelle, tant historiquement que vis-à-vis de nos voisins européens.

Interrogé sur les parallèles possibles entre la situation actuelle à l'Assemblée nationale et celle de 1988, l'avocat spécialiste du droit constitutionnel Christophe Fabre explique que la situation actuelle "présente des liens avec celle de 1988", où François Mitterrand n'avait pu obtenir qu'une majorité relative à l'Assemblée, mais précise qu'"à l'époque, il manquait à Michel Rocard 14 sièges. Aujourd'hui, il en manque 44", constate-t-il. Le Premier ministre socialiste avait par ailleurs pu nouer une alliance assez naturelle avec les communistes, qui détenaient 25 sièges.

En France, une faible culture parlementaire

Tandis qu'Emmanuel Macron a estimé que l'absence de majorité absolue était banale dans le reste de l'Europe, l'avocat rappelle que "l'Allemagne et l'Italie sont des purs régimes parlementaires. La Cinquième République a été conçue en 1958 comme un régime parlementaire, elle s'en est éloignée progressivement pour devenir un régime semi-présidentiel". Le problème réside donc notamment dans l'absence de culture parlementaire en France, estime-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.