Cet article date de plus de trois ans.

Faux diplôme de droit : Houmria Berrada, candidate LREM de la 2e circonscription du Nord, dénonce une "machination"

La jeune candidate de 34 ans de La République en marche, Houmria Berrada, "pense profondément" à une "cabale politique et médiatique". Elle se réserve le droit de porter plainte.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Houmria Berrada. (Photo de profil twitter)

La candidate du parti d'Emmanuel Macron dans la 2e circonscription du Nord, Houmria Berrada, est soupçonnée d'avoir, par le passé, falsifié un diplôme de droit, pour entrer à l'école d'avocats de Lille.

Selon le quotidien La Voix du Nord, elle a même été condamnée, en 2011, à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux documents administratifs. Mais la candidate dément, vendredi 2 juin, sur France Bleu Nord les accusations dont elle fait l'objet et dénonce une "machination".

Je n'ai jamais été prévenue devant un tribunal correctionnel", explique-t-elle. "Je suis allée aujourd'hui consulter mon casier judiciaire B2 au palais de justice, il est écrit : 'néant'

Houmria Berrada

à France Bleu Nord

"Est-ce-que ça veut dire que je n'ai jamais été condamnée ? En tout cas, je n'ai jamais reçu de notification, ajoute la candidate de LREM. Pour moi, cette condamnation, c'est du vent. Si j'ai quitté l'école d'avocats, c'est pour des raisons personnelles".

Houmria Berrada affirme avoir contacté un avocat, pour essayer de comprendre toute cette affaire. Elle se réserve le droit de porter plainte : "Est-ce que c'est une cabale politique et médiatique ? Je le pense profondément. Je dénonce une machination". La jeune femme de 34 ans sait que les candidats de La République en marche "sont attendus au tournant, notamment car ils portent la loi sur la moralisation de la vie publique". Elle poursuit "mais j'aimerais que la même énergie soit mise pour chercher la petite bête pour chacun des candidats".

Le suppléant en retrait 

Mais pour ses opposants dans la 2e circonscription du Nord, l'affaire est entendue. Florence Bariseau, candidate LR/UDI, estime qu'Houmria Berrada "un, n'aurait pas dû se présenter, et deux, devrait se retirer maintenant". Le suppléant d'Houmria Berrada, Christian Carnois, s'est mis en retrait de la campagne, mais elle, compte bien continuer : "J'ai envie de me battre. Je veux prouver que, au cœur de ce tourbillon médiatique, je suis capable de tenir debout. Ça signifie que je pourrais aussi être solide au niveau de l'Assemblée nationale", conclue la candidate.

Impossible de savoir si La République en marche a pris une décision sur son cas. Les instances nationales et départementales de La République en marche n'ont pas donné suite aux demandes de France Bleu Nord.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.